11/02/2024 euro-synergies.hautetfort.com  3 min #242653

Exclusive: Tucker Carlson Interviews Vladimir Putin

Eva Vlaardingerbroek: quelques réflexions sur les déclarations de Poutine sur l'histoire et la géopolitique russes dans son interview avec Tucker Carlson

Eva Vlaardingerbroek: quelques réflexions sur les déclarations de Poutine sur l'histoire et la géopolitique russes dans son interview avec Tucker Carlson

Source :  twitter.com

Le récit d'une durée de 30 minutes que prononça Poutine sur l'histoire de la Russie était incroyablement intéressant, non seulement en raison de sa pertinence politique actuelle, mais surtout parce qu'il met directement en évidence le fait qu'aucun dirigeant occidental ne pourrait aujourd'hui donner un récit historique aussi détaillé de sa propre nation comme l'a fait Poutine.

Les Occidentaux n'ont plus aucune idée de qui ils sont. Nous n'avons aucune idée de notre propre histoire. Pourquoi le ferions-nous ? Elle a été activement supprimée et rejetée. En fait, la seule chose dont nos "dirigeants" politiques actuels s'enorgueillissent est le rejet de notre "histoire rétrograde". Lorsqu'on leur demande ce qu'est l'Occident, la plupart des gens répètent un cliché selon lequel nous avons dépassé notre barbarie nationaliste pour devenir des "sociétés démocratiques libérales" éclairées.

C'est ironique car, comme l'a confirmé une fois de plus l'interview de Poutine, la "démocratie libérale" en Occident n'est qu'une illusion. L'actuel président des États-Unis étant indéniablement sénile, cela ne pourrait pas être plus évident. Nos chefs de gouvernement - et a fortiori nos représentants parlementaires - ne sont pas ceux qui tirent les ficelles, mais cette évidence ne suscite pas l'indignation que l'on pourrait attendre. La plupart des gens se contentent de jouer le jeu, même s'ils savent que l'empereur est nu. Pour certains, c'est peut-être parce qu'ils ne savent pas par où commencer ou qu'il y a un certain niveau de dissonance cognitive et qu'ils ne veulent pas affronter la vérité, mais il y a beaucoup de gens qui ont subi un tel lavage de cerveau qu'ils ne se rendent pas compte qu'ils sont des pions dans une pièce de théâtre mondialiste.

Dans ce dernier cas, le lavage de cerveau a été si efficace que quiconque tente de leur dire qu'on leur ment est automatiquement taxé de théoricien du complot. C'est presque comme une réponse immunitaire: la menace est immédiatement et automatiquement localisée et neutralisée. Ces pions sont les plus utiles. Comme l'a dit Goethe: le meilleur esclave est celui qui se croit libre.

Revenons à la guerre entre la Russie et l'Ukraine: vous pouvez détester Poutine autant que vous voulez, mais il est indéniable qu'il est là pour son propre peuple. Il est là pour la Russie et il a une idée claire de ce qu'est la Russie et de ce qu'elle représente. Et la vraie question est de savoir qui sont ceux qui ont provoqué cette guerre en sachant que la CIA était derrière le changement de régime ukrainien en 2014 et qu'un accord de paix a été conclu en 2022, mais rejeté à la dernière minute à cause de l'ingérence de Boris Johnson ? La Russie est-elle vraiment l'agresseur expansionniste que l'on dit d'elle, ou l'ours a-t-il été piqué trop souvent ?

Une chose est sûre : il s'agit d'une interview historique, dont on parlera pendant de nombreuses années et qui, espérons-le, contribuera à la désescalade de ce conflit. Merci, Tucker Carlson.

 euro-synergies.hautetfort.com

 Commenter