Hidden Camera Uncovers Pfizer Creepiness

Fox News : Explication de Tucker Carlson sur les révélations d'un cadre Pfizer piégé par « Project Veritas »

par Le Média en 4-4-2

Selon l'émission de Tucker Carlson sur Fox News, une récente enquête menée par Project Veritas a révélé des déclarations d'un cadre supérieur de Pfizer, Jordan Walker, piégé en caméra cachée, qui a avoué manipuler le virus Covid-19 dans le but de faire de la recherche de gain de fonction. Cette pratique est interdite aux États-Unis depuis 2017.

Un vidéo publiée par l'Organisation d'informations « Projet Veritas » montre un cadre supérieur de Pfizer, Jordan Tristan Walker, se vantant devant la caméra de la façon dont son entreprise mène une sorte de science à la « Frankenstein » manipulant des virus pour le profit, mettant potentiellement en danger le monde entier en violation avec la loi fédérale.

odysee.com

Les déclarations faites par M. Walker sont graves et doivent être prises au sérieux. Si elles sont avérées, cela signifie que Pfizer aurait potentiellement violé la loi en manipulant des virus, mettant ainsi en danger la santé publique. Il est important de rappeler que toute manipulation de virus est illégale et met en danger le monde entier.

Il est également important de noter que cette histoire n'a pas été couverte par les grands médias, comme MSNBC et CNN, qui peut être par coïncidence, reçoive d'énormes sommes d'argent de Pfizer pour la publicité. Il en va de même du côté des médias français qui cherchent actuellement à discréditer l'organisation « projet Véritas » plutôt que de vérifier la véracité de l'information. Cela soulève des questions sur la capacité des médias à couvrir des histoires qui mettent en cause des entreprises puissantes et leur capacité à rester indépendants.

De son côté, l'entreprise Pfizer, fabricant de vaccins COVID-19, a démenti les allégations selon lesquelles il aurait mené des recherches sur l'amélioration fonctionnelle ou l'évolution dirigée. L'entreprise a indiqué avoir mené des recherches en collaboration avec d'autres partenaires pour évaluer la capacité d'un vaccin existant à neutraliser le nouveaux variants préoccupants. Pfizer a également indiqué qu'il effectue des recherches in vitro pour identifier les mutations potentiellement résistantes à l'un des composants de son traitement oral, PAXLOVID™.

En revanche, l'entreprise du PDG Albert Bourlat n'a pas voulu commenter sur la situation du principal intéressé, Jordan Tristan Walker, en ce qui concerne son éventuelle présence au sein de l'entreprise et, le cas échéant, son rôle au sein de celle-ci.

Nous rappelons à nos lecteurs que l'entreprise Pfizer a une connaissance toute particulière concernant la criminalité puisqu'elle en connaît tous les recoins avec pas moins de 91 condamnations pour plus de 10 milliards de dollars d'  amendes depuis 2000. Nous suivrons de près cette histoire et vous tiendrons informés des développements.

source :  Le Média en 4-4-2

 reseauinternational.net

 Commenter