War

20 articles1 7 jours 30 90 2018 Tout
20-02-2019 reseauinternational.net 11 min #152419

Syrie : Al-Assad affirme que la guerre n'est pas terminée et que son pays se battra jusqu'au bout

Le président Bashar Al-Assad de Syrie a rompu un long silence et s’est exprimé pour la première fois depuis novembre 2017 devant les conseils locaux des gouvernorats syriens.

Après près de huit années de guerre, Bashar Al-Assad estime que cette dernière est loin d’être terminée et que son pays est déterminé à libérer et recouvrir l’ensemble des régions du pays.

20-02-2019 reseauinternational.net 3 min #152418

La présence américaine en Irak

Dans une interview accordée à la chaîne A-Mayadeen le 18-02-2019, le porte-parole militaire des Bataillons du Hezbollah en Irak, Monsieur Jaafar Hosseini, dévoile l'étendue de la présence militaire américaine en Irak, ainsi que les projets belliqueux que les Américains s'apprêtent à mettre en exécution.

Il donne des chiffres précis, décrit leur  déploiement et souligne

19-02-2019 reseauinternational.net 10 min #152375

Syrie. La coalition dirigée par les États-Unis refuse de reconnaître l'ampleur des victimes civiles à Raqqa

En complément de mon article sur le bilan des frappes US en 2018 et de l’article du colonel François Régis LEGRIER qui s’interroge sur le bien fondé de la destruction systématique des infrastructures, voici un article sur lequel je suis tombé par hasard et qui donne une vue sur ce qui s’est vraiment passé à Raqqa.

19-02-2019 reseauinternational.net 8 min #152371

Trois explosions frappent Donetsk sur fond d'escalade des bombardements

Ce matin, 18 février 2019, un peu avant neuf heures, trois explosions ont retenti dans le centre de Donetsk. Ces explosions ont eu lieu tout près de plusieurs bâtiments administratifs et de l’hôtel où résident les observateurs de l’OSCE.

Ces trois explosions ont eu lieu alors que la périphérie de la capitale de la République Populaire de Donetsk (RPD) est de nouveau régulièrement bombardée par l’armée ukrainienne.

18-02-2019 histoireetsociete.wordpress.com 9 min #152353

L'Afghanistan était un champ de bataille pour la domination mondiale

Valery Korovine

Directeur du Centre d'expertise géopolitique

15 février 2019

 vz.ru

Marianne nous a traduit ce texte écrit par un homme de droite, si je comprends bien son contenu 1) il marque la nouveauté de la géopolitique par rapport à l'internationalisme qui caractérisait l'uRSS. C'est-à-dire que ce sont les intérêts nationaux qui priment et l'on aide dans le cadre de ceux-ci.

18-02-2019 reseauinternational.net 22 min #152346

 Syrie : guerre et paix

Syrie - Guerre et Paix (Partie Iii)

18-02-2019 reseauinternational.net 21 min #152345

 Syrie : guerre et paix

Syrie : Guerre et Paix (Partie Ii)

LA FIN DE DAESH LES VÉRITABLES VAINQUEURS

La Syrie a vaincu Daesh et récupéré une grande partie de son territoire grâce à la Russie, à l’Iran et son allié le Hezbollah libanais.

Rappelons que la guerre  déchire la Syrie  depuis 2011 et que plus de 200 000 terroristes étrangers se réclamant de Daesh ou d’Al-Qaïda ont envahi ce pays.

18-02-2019 voltairenet.org #152333

 Syrie : Trump repousse de 4 mois le retrait des forces Us

Washington souhaite que ses alliés se maintiennent en Syrie

 voltairenet.org

Au cours de la Conférence sur la Sécurité de Munich 2019, le secrétaire US à la Défense, Patrick Shanahan, a réuni les principaux alliés (y compris l'Iraq et la Turquie) et leur a demandé de prendre le relai en Syrie. Il a requis de maintenir 1 500 hommes au Nord-Est du pays assurant qu'une reprise du territoire par Damas ne serait pas un gage de stabilité.

18-02-2019 reseauinternational.net 2 min #152321

De «larges boîtes» d'or pillé par Daech évacuées par les Usa, selon Sana

Des hélicoptères de l’armée américaine ont évacué de «larges boîtes» remplies de l’or pillé par Daech* en Irak comme en Syrie, à en croire l’agence officielle syrienne SANA.

Les forces américaines toujours présentes en Syrie ont utilisé des hélicoptères pour transporter «les butins» accumulés par les terroristes de Daech*, affirme l’agence de presse officielle syrienne SANA.

17-02-2019 lopinion.fr 5 min #152305

Opération Chammal : l'article du colonel Legrier passe mal à Paris

16-02-2019 mondialisation.ca 10 min #152266

Syrie : le projet de créer un «État de jungle» a plutôt donné naissance à un puissant mouvement de résistance

L'ingérence étrangère a poussé bien des populations du Moyen-Orient dans la pauvreté, tout en les rendant plus déterminées à affronter et à rejeter la domination mondiale que veulent exercer les USA. Le nombre de pays du Moyen-Orient et d'acteurs non étatiques qui s'opposent à la coalition des USA est relativement petit et faible comparativement au camp adverse, mais ils ont quand même réussi à ébranler la superpuissance la plus riche et la plus forte, tout comme ses alliés du Moyen-Orient riches en pétrole qui ont été les bailleurs de fonds et les instigateurs des guerres récentes.

16-02-2019 mondialisation.ca 9 min #152264

 À Varsovie, Israël révèle son engagement militaire au Yémen

Sommet de guerre à Varsovie

La conférence organisée conjointement par les gouvernements américain et polonais à Varsovie cette semaine sous le prétexte de travailler à «Promouvoir un avenir de paix et de sécurité au Moyen-Orient» a révélé la menace immense et imminente que l'impérialisme américain se prépare à traîner l'humanité dans une nouvelle guerre potentiellement mondiale et catastrophique.

16-02-2019 francais.rt.com 5 min #152258

«Nous n'avons en aucune façon gagné la guerre» en Syrie, selon un colonel de l'armée française

© Daphné Benoit Source: AFP

Dans un article, le colonel François-Régis Legrier a livré une analyse assez critique de la conduite des opérations militaires occidentales en Syrie. Irritant jusqu'au cabinet du ministre des Armées, ce texte risque de lui valoir une sanction.

«Nous n'avons en aucune façon gagné la guerre.» C'est par ces mots cinglants que le colonel François-Régis Legrier a conclu un article publié dans la rubrique «opinion» de la Revue Défense Nationale de février au sujet des ultimes combats contre l'organisation Etat islamique en Syrie.

16-02-2019 reseauinternational.net 20 min #152240

La bataille d'Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ?

Je vous retransmets aujourd'hui un article du colonel François-Régis LEGRIER qui termine un séjour opérationnel au levant (Irak, Syrie)où il dirigeait la Task Force Wagram.

Cet article a été  publié il y a quelques jours sur la Revue de la Défense Nationale sous le titre : La bataille d'Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ?

Les conclusions de cet article ne convenant pas à nos autorités politiques et militaires qui tiennent à verrouiller toutes les informations dans le cadre bien compris de la propagande et de la censure de guerre, cet article a été retiré de la Revue de la Défense Nationale.

15-02-2019 voltairenet.org 6 min #152213

La Russie ne frappera pas d'installation Us en Roumanie

par Valentin Vasilescu

Radio Free Europe a déclenché une panique en Roumanie en prétendant que Moscou se préparait à tirer une charge nucléaire sur le village de Deveselu qui abrite une base états-unienne du prétendu « bouclier » anti-missiles. Tout cela n'est pas sérieux : la Russie a les moyens de détruire les missiles US dès leur lancement et n'a donc pas besoin de rayer la Roumanie de la carte.

15-02-2019 3 articles voltairenet.org 2 min #152212

À Varsovie, Israël révèle son engagement militaire au Yémen

La Conférence ministérielle de Varsovie sur la Paix et la sécurité au Moyen-Orient n'a accouché que d'une chose importante et pas celle qui avait été prévue : Israël s'y est affiché avec des États arabes, discutant avec eux alors qu'ils n'entretiennent pas de relations diplomatiques officielles.

Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a profité du vote de la Chambre des représentants US contre la guerre du Yémen pour révéler son engagement militaire dans ce pays.

14-02-2019 reseauinternational.net 8 min #152174

 Venezuela: L'opposant Guaido se proclame président et obtient la reconnaissance de Trump

Guerre civile d'intervention

par Felipe Cuevas Méndez

Selon les définitions, les guerres civiles sont des affrontements armés entre deux ou plusieurs axes politiques opposés ; cependant, ce concept a commencé à subir des modifications en raison de l’utilisation de la guerre civile comme instrument d’agression par des tiers impliqués. Dans les antécédents classiques, le profil de la confrontation interne entre deux parties dans un pays était maintenu, bien que l’ombre d’une ou plusieurs puissances étrangères apparaisse toujours.

14-02-2019 reseauinternational.net 7 min #152171

Des armes à énergie dirigée de plus en plus utilisées dans la discrétion la plus totale

Les incendies ayant ravagé le Portugal en 2017 auraient été causés par l’essai d’une nouvelle arme à énergie dirigée (Directed Energy Weapons) et l’épandage par des drones d’une petite quantité d’une mixture de produits chimiques incendiaires sous certaines conditions.

Cette arme qui n’utilise pas la même technologie que les armes à impulsion électromagnétique (EMP),  aurait été également essayée en Grèce.

14-02-2019 aa.com.tr 2 min #152155

 Syrie : des frappes de la coalition auraient fait plusieurs morts dans la banlieue de Deir ez-Zor

Washington propose la mise en place d'une unité d'observateurs dans le nord-est de la Syrie

AA - Washington/Kasim Ileri

Washington envisage de mettre en place une force de surveillance dans le nord-est de la Syrie sous l'égide de la Coalition internationale dirigée par les États-Unis, a déclaré le Secrétaire adjoint à la Défense américaine, Patrick Shanahan.

C'est ce qui ressort de la déclaration faite par Shanahan, à la suite de sa participation à la réunio

13-02-2019 francais.rt.com 4 min #152138

 Syrie : des frappes de la coalition auraient fait plusieurs morts dans la banlieue de Deir ez-Zor

Netanyahou confirme qu'Israël mène des frappes en Syrie pour «empêcher l'Iran de s'y implanter»

© Pool Source: Reuters

Alors que les deux Etats se menacent mutuellement, le Premier ministre israélien a reconnu que Tsahal menait des frappes en Syrie pour contrer l'influence de Téhéran. Il soutient que l'Iran veut s'y implanter pour s'en prendre à Israël.

«Nous agissons tous les jours, y compris hier, contre l'Iran et ses tentatives de s'implanter dans la région», a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou le 12 février dans des propos  rapportés par Haaretz, confirmant une attaque menée par Tsahal le 11 février dans la province syrienne de Qouneitra.