1333458043217072130
Le débat nécessite que l'on réécrive l'#Article24 pour lever les inquiétudes. Dès ce soir, la majorité travaillera à une nouvelle écriture pour protéger ceux qui nous protègent, sans jamais remettre en cause nos libertés fondamentales, dont celle d’informer !