Accepter cookie ?
02/04/2021 legrandsoir.info  2 min #187728

Jean Quatremer : un perroquet à l'aise sur Arte

André LACROIX

À la fin du « 28 minutes » du vendredi 26 mars 2020, ARTE nous a une nouvelle fois gratifiés d'un grand moment de journalisme aligné...

L'animateur, Renaud Dély, avait demandé à un des invités, Jean Quatremer, de commenter une photo représentant « une manifestation de soutien à la minorité ouïghoure persécutée en Chine, devant l'Ambassade de Chine en Indonésie ».

La formulation de la question était déjà indigne d'un vrai journaliste, qui aurait dû déontologiquement parler de « minorité prétendument persécutée ».

Mais le meilleur était à venir : écoutons Jean Quatremer :

« Persécutée ? On devrait même parler de génocide comme le font officiellement désormais les Américains, Mike Pompeo avant lui et aujourd'hui Blinken (...) »

Bel exemple de journalisme critique ! Il suffit donc à Quatremer que Pompeo et Blinken parlent de génocide pour que cette gravissime accusation soit fondée et qu'il la répète en boucle : du psittacisme tenant lieu de journalisme...

Le plus amusant de l'histoire, c'est que, pour illustrer ce grand moment télévisuel, il y avait en studio le dessinateur Xavier Gorce, spécialiste des pingouins - qui devrait renouveler son inspiration auprès des perroquets.

 legrandsoir.info

 Commenter