À Marseille, une ferme urbaine pour réinvestir l'espace public !

07-07-2019 mrmondialisation.org 5 min #158816

À Marseille, l'association  Le Talus transforme depuis le printemps 2018 et sous l'impulsion de quelques bénévoles une ancienne décharge en ferme urbaine. Le projet illustre leur volonté de se saisir des derniers espaces urbains disponibles et de réinscrire leur action dans leur environnement immédiat. Reportage photo.

Nous sommes à quelques pas des quartiers Est de Marseille. En toile de fond, une vue imprenable sur le Massif des calanques. Plus près se dressent les immeubles de la ville. Les klaxons et bruits de moteurs nous parviennent comme bruit de fond. Sur le pont ferroviaire qui nous fait face, TGV et TER font leurs allées et venues à un rythme cadencé, toutes les demies heures. À chacun de leur passage, leurs roues crissent sous l'action des freins.

C'est là, dans cet espace atypique coincé entre ville et zones naturelles, au pied d'axes de transport qui sont autant de symptômes de l'urbanisation croissante et de l'accélération de l'économie, que quelques bénévoles s'affairent depuis 2018 sur une parcelle expérimentale de 500 m2 environ, avec l'ambition de créer un îlot de verdure modelé selon leurs propres aspirations et de produire un peu de nourriture. Rien ne laissait présager un tel avenir pour cette ancienne décharge.

RODRIGO/HANS LUCAS
RODRIGO/HANS LUCAS

« Le Talus c'est quoi ? Bien tu peux louer un bac potager à l'année, venir jardiner, tu peux venir acheter du mesclun, que l'on produit sur place, tu peux venir manger une assiette végétarienne à partir des produits, tu peux venir boire un coup, discuter avec des amis, lire un livre et maintenant venir danser ! », résume Carl, l'un des cogestionnaires.

RODRIGO/HANS LUCAS
RODRIGO/HANS LUCAS

L'aventure se développe sur une friche de chantier de l'autoroute L2 à Marseille, désormais transformée en ferme urbaine participative. Le terrain a été mis a disposition il y a environ 18 mois par l'État français et  la rocade L2 afin de créer un projet environnemental. Le projet est accompagné par Frédéric Denel le fondateur et président de l'association  Heko Farm qui milite pour une agriculture urbaine innovante en milieu méditerranéen. Ici s'activent différentes générations, têtes pensantes, petites mains et gros bras. Chacun est bienvenu et peut rejoindre la structure comme bénévole.

L'association permet aux citadins de louer des bacs potagers, d'acheter des œufs frais. Elle propose également une cantine végétarienne conviviale ainsi qu'une buvette associative, un pôle de compostage collectif, une programmation événementielle, des cycles d'ateliers thématiques, et une approche pédagogique à destination de tous les publics ! Le projet du Talus met en place des activités écologiques dans un cadre ludique, ou l'inverse...

RODRIGO/HANS LUCAS
RODRIGO/HANS LUCAS

Créé dans une perspective d'avenir, porté par toute une équipe dynamique et entreprenante, Le Talus est la première ferme de ce genre sur la cité phocéenne. L'association se présente comme un lieu de découverte ouvert tourné vers l'innovation en agroécologie dans l'objectif de vendre des produits biologiques. L'ambition est de proposer des méthodes de culture qui puissent permettre de soigner les sols tout en réfléchissant à la place de l'agriculture en ville, mais aussi de se mobiliser pour défendre le lien social et le vivre ensemble. Deux dimanches par mois, le Talus organise « À ciel Ouvert ! », une journée festive avec un Brunch à partir de produits du jardin et une programmation musicale pointue. Avec l'espoir que le modèle soit repris ailleurs, et que les habitants puissent, au fur et à mesure, se réintéresser à la ville qui les entoure en en devenant acteurs.

RODRIGO/HANS LUCAS

 mrmondialisation.org

 Proposer une solution