23/03/2020 courrierinternational.com  2 min #170869

Coronavirus : le revenu universel, c'est maintenant !

L'État allemand devrait profiter de cette crise pour introduire le revenu universel à l'échelle de tout le pays, estime la Frankfurter Rundschau, le quotidien de Francfort.

Le ministre social-démocrate allemand des Finances, Olaf Scholz (SPD), envisage de dégager des fonds "illimités" (ils pourraient atteindre 150 milliards d'euros) pour amortir les répercussions économiques de la pandémie. Si la mesure est à coup sûr vitale pour les entreprises,  la Frankfurter Rundschau n'en souligne pas moins l'importance de soutenir certaines catégories particulièrement affectées : "Les indépendants, les travailleurs free-lance, les créatifs, les artistes ont aussi besoin d'un soutien financier de l'État." Et ce, non sous forme de crédit, "mais sous la forme d'un revenu de base mensuel... à hauteur de 1 000 euros sur une période de six mois", suggère le quotidien de Francfort.

La crise est aussi le temps des possibles, souligne la Frankfurter Rundschau : "L'État devrait se saisir de l'opportunité pour introduire le revenu universel à l'échelle de tout le pays." Avec l'automatisation du travail qui s'annonce, le revenu universel est une solution "sans alternative", écrit le quotidien allemand, qui détourne à son compte le slogan de Margaret Thatcher dans les années 1980 ("There is no alternative !") et les mots d'Angela Merkel en 2010 sur la politique de sauvetage de l'euro ("alternativlos").

 courrierinternational.com

 Commenter