21/05/2020 legrandsoir.info  3 min #174202

Fin des sanctions au Venezuela (Pétition)

En période de coronavirus, les sanctions internationales nordaméricaine, canadienne et européenne imposées au peuple vénézuélien sont intolérables.

Le Venezuela vit déjà depuis plusieurs années une guerre économique : spéculation sur la monnaie et le taux de change, flux illicites, rétention de marchandises, sabotages de biens publics. Dans ce contexte, les sanctions ne servent qu'à aggraver les difficultés rencontrées à gérer la pandémie et à appauvrir encore plus la population d'un pays déjà fortement meurtri par une hyperinflation et les pénuries.

Les dommages causés par ces sanctions ont dévasté l'économie et le système de santé bien avant la pandémie du coronavirus. Ces sanctions ont un impact négatif sur les infrastructures vitales. Contrairement aux déclarations du 28 avril 2020 de 4 membres européens du Conseil de sécurité de l'ONU (réprésentants de la Belgique, l'Allemagne, la France et l'Estonie), ces sanctions ainsi que des dizaines d'autres implications de la guerre non-conventionnelle contre le Venezuela, ont provoqué une baisse des indicateurs de santé à tous les niveaux, entraînant 100 000 décès à la suite des sanctions. En effet, ces sanctions sont la cause d'une augmentation de la mortalité infantile et adulte, d'une augmentation des maladies, d'une réduction de l'apport calorique, d'une diminution des importations alimentaires. Elles ont également eu un impact négatif sur les services publics tels que l'éducation, l'accès à l'eau potable, l'électricité et les transports. Il est donc clair que les sanctions sont généralisées et affectent la population civile. D'ailleurs, le 6 mai, un groupe d'experts indépendants (1) de l'ONU a exhorté les États-Unis à « lever immédiatement les sanctions » économiques contre le Venezuela qui aggravent la souffrance dans ce pays.

#endCOVIDsanctions - Les sanctions rendent le coronavirus encore plus mortel

Donnons à Sophie Wilmès procuration pour exiger la levée des sanctions à l'ONU.

Le Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres, et la Haute-Commissaire aux Droits de l'Homme, Michelle Bachelet, appellent à la levée de toutes les sanctions économiques unilatérales. Ces mesures auront forcément pour effet de faire s'effondrer les systèmes de santé des pays concernés en pleine pandémie de COVID-19.

Nous souscrivons à cet appel international. Dans le contexte de cette pandémie mondiale et de la crise économique qui s'ensuivra, il est inacceptable que des calculs politiques s'opèrent aux dépens de vies humaines. Nous condamnons la politique unilatérale d'États plus attachés à justifier une politique d'ingérence contre la souveraineté des peuples qu'aux vies humaines des pays ciblés par les sanctions.

Restitution des avoirs

Nous demandons que soit restitué à ce pays 1,6 milliards d'euros dérobés par la chambre de compensation Euroclear basée à Bruxelles ainsi que 1,2 milliards de dollars en réserves d'or du Venezuela volés par la banque d'Angleterre à ce pays et plus de 30 milliards de dollars provenant des comptes bancaires et des avoirs de l'État du Venezuela et des sociétés vénézuéliennes PDVSA et CITGO dérobés par les Etats-Unis. Nous appelons à une levée immédiate de l'embargo économique et financier afin de permettre au gouvernement vénézuélien de subvenir rapidement aux besoins urgents de la population pendant cette pandémie.

Impact pendant la pandémie

En pleine crise du COVID19, les sanctions ont pour conséquence d'augmenter le coût des kits de test et des fournitures médicales. Elles interdisent au gouvernement du Venezuela d'acheter du matériel médical aux États-Unis et dans de nombreux pays européens.

Ces restrictions rendent également plus difficile pour les autorités sanitaires de contrôler la propagation de la maladie dans leur pays.

Appel au gouvernement belge

Nous appelons le gouvernement Wilmès à utiliser son siège temporaire au Conseil de sécurité des Nations unies pour plaider d'urgence en faveur de la levée de toutes les sanctions pour des raisons humanitaires. Punir collectivement des populations entières pendant une pandémie est un crime.

PARTICIPEZ :

Soutenez notre appel  en indiquant votre signature et votre adresse e-mail ici.

Postez une photo de vous avec le hashtag #endCOVIDsanctions - #unblockVenezuela et votre message personnel sur les réseaux sociaux.

Vous souhaitez vous joindre à la lutte contre les sanctions nordaméricaines ? Abonnez-vous à notre lettre d'information et adhérez à notre mouvement.  intal.be

(1) Les experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des procédures spéciales du Conseil des droits de l'homme. Les procédures spéciales qui constituent le plus grand groupe d'experts indépendants dans le système des Nations unies des droits de l'homme, sont les mécanismes indépendants d'enquête et de surveillance du Conseil qui traitent, soit de situations spécifiques de pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent sur une base volontaire ; ils ne sont pas fonctionnaires de l'ONU et ne reçoivent pas un salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation et siègent à titre individuel.

»»  intal.be

 legrandsoir.info

 Commenter