07/01/2021 francais.rt.com  3 min #183907

Vaccination, restaurants, couvre-feu... Le point sur les annonces de Jean Castex

Alors que les restrictions sont renforcées en Europe, le Premier ministre Jean Castex a donné une conférence de presse, ce 7 janvier. Il a annoncé les plans du gouvernement face au rebond de l'épidémie de Covid-19 ces derniers jours.

Face à la nouvelle hausse du nombre de cas de Covid-19 et aux inquiétudes de nombreux secteurs de l'économie et de la culture, Jean Castex a fait le point ce 7 janvier sur la stratégie du gouvernement et plus particulièrement concernant la stratégie vaccinale française très critiquée ces derniers jours.

Les attentes étaient fortes, d'autant que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a prévenu que le début de 2021 s'annonce encore difficile pour l'économie française avec plus de faillites sur l'année qu'en 2020. Et un nombre de rupture de contrats de travail envisagés multiplié par trois en un an.

Les restaurants et bars resteront fermés

Jean Castex a annoncé, au cours de cette conférence, que les restaurants et bars ne seront pas rouverts avant «a minima mi-février». Les établissements culturels, les équipements sportifs et les remontées mécaniques seront également fermés au moins jusqu'à la fin du mois.

«Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd'hui fermés, les restaurants encore jusqu'à la fin de ce mois, les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, les équipements sportifs ou de loisirs, ne connaîtront, dans les semaines qui viennent, aucun assouplissement», a-t-il déclaré concernant cette question.

«La situation sanitaire n'est pas revenue à la normale, elle est même devenue plus fragile au cours des dernières semaines», a justifié le Premier ministre.

«Le vaccin est sûr», selon Olivier Véran

Le couvre-feu à 20h sera prolongé jusqu'au 20 janvier a annoncé le chef du gouvernement. Une extension de ce couvre-feu à dix nouveaux départements est envisagée.

Jean Castex s'est justifié face aux critiques au sujet de la lenteur de la campagne vaccinale française. Selon lui, ce délai était nécessaire afin de respecter les recommandations de la Haute Autorité de santé. 45 000 personnes ont été vaccinées au cours des cinq derniers jours.

«Nous avons décidé d'avancer la deuxième phase de notre stratégie vaccinale», a-t-il annoncé. Celle-ci devrait démarrer en février.

«Les quantités (de vaccins) reçues et qui arriveront au cours du mois nous permettront d'être en capacité de vacciner au moins un million de personnes» d'ici fin janvier, a-t-il indiqué. Il s'agira alors du «même nombre de personnes que nos voisins européens, au prorata de notre population» a-t-il ajouté en réponse aux multiples critiques sur le retard français.

A propos des prochaines étapes concernant la vaccination, le Premier ministre a annoncé que les plus de 75 ans pourraient se faire vacciner à partir du 18 janvier. Ces vaccinations «se dérouleront dans des centres de vaccination» avec un centre par département soit 100 sur le territoire. «L'ouverture aux 65 ans et plus, sept millions supplémentaires, se tiendra lorsque nous aurons suffisamment protégé les personnes vulnérables», a indiqué Olivier Véran avant d'ajouter : «Il y aura aussi l'arrivée d'autres vaccins. Nous les espérons avant le mois de mars afin d'aller bien plus vite.»

«Le vaccin est sûr. les effets indésirables graves sont extrêmement rares : un patient pour 100 000 vaccinés. Ce sont des événements de nature allergiques, qui interviennent chez des personnes connues pour être très allergiques», a aussi tenté de rassurer le ministre de la Santé qui a pris la parole après Jean Castex.

 Lire aussi Un aveu de faiblesse ? Un cabinet de conseil privé aide le gouvernement dans sa stratégie vaccinale

 francais.rt.com

 Commenter