Une « réforme des retraites » ubuesque

par Vincent Gouysse

Il faudra bien plus d'une manifestation, fût-elle massive (1,1 million de manifestants selon la police), pour faire reculer la junte compradore atlantiste de France sur la question d'une énième « réforme des retraites » visant « dans l'idéal » à tuer les travailleurs à la tâche sinon pour le moins à réduire le montant des pensions (carrières longues ponctuées de périodes de chômage) pour réduire drastiquement le montant de la facture pour un Grand Capital bien décidé à réapprendre à ses esclaves (longtemps privilégiés) un mode de vie spartiate plus en phase avec le déclassement économique aussi inéluctable qu'avancé des centres impérialistes atlantistes :  marxisme.fr

Pour s'éviter des débats futiles : Quand Pluton, larbin patenté des Rothschild et chef de la ripouxblique bananière du macronistan, s'interdisait de repousser l'âge légal de départ à la retraite après 62 ans en raison de la parole donnée... La parole de ces liquidateurs-sociopathes ne vaut pas un kopeck... Mais pourquoi se priver de ces mensonges quand la plus complète impunité est institutionnalisée et gravée dans la « loi » ? Ce régime ubuesque foule aujourd'hui aux pieds les principes (pourtant déjà pipés) de la démocratie (bourgeoise), avec une dizaine de 49/3 consécutifs à son palmarès macabre, tout en invoquant rituellement sa légitimité « démocratique »... Un petit retour à la constitution de 1793 s'impose à l'évidence, en particulier ses articles n° 25 à 35 :  conseil-constitutionnel.fr

 reseauinternational.net

 Commenter