12/05/2024 francais.rt.com  2 min #248466

Un «non binaire» remporte l'Eurovision: les «funérailles» de l'Europe occidentale se poursuivent, selon Zakharova


Source: AFP

«Les habituelles funérailles de l'Europe occidentale. Sans surprise», a taclé Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe le 12 mai, sur Telegram.

«L'Eurovision 2024 a surpassé toute orgie, tout clan et tout sacrilège rituel», a-t-elle commenté en partage d'extraits jugés choquants de cette édition du concours musical.

t.me

La finale de l'Eurovision 2024 s'est déroulée hier 11 mai à Malmö, en Suède. C'est le Suisse Nemo Mettler qui l'a emporté sur son titre «The Code», jupe satinée rose et veste à plumes rouges. L'AFP a salué «le premier artiste non binaire à être sacré dans la compétition», désignant là une personne, selon le lexique LGBT, qui ne se dit ni homme ni femme, ou bien les deux à la fois.

Il dit n'être «ni un homme ni une femme»

Pour le chanteur, sa chanson raconte «le voyage» qu'il dit avoir commencé en réalisant qu'il n'était «ni un homme ni une femme», lui qui demande à être désigné par des «pronoms non-genrés» et avait arboré le «drapeau non-binaire» à l'ouverture de la compétition. Ce drapeau aux bandes horizontales jaune-blanche-violette et noire diffère du drapeau LGBT. L'Union européenne de radio-télévision (UER), qui supervise l'Eurovision, interdit en principe tout drapeau autre que ceux des nations participantes, notamment les bannières à message politique. Ce qui n'a guère freiné le chanteur : «j'ai été obligé de passer en douce mon drapeau», s'est plaint Nemo. «L'Eurovision a besoin de changer un peu».

Le concours reste une vitrine pour le mouvement LGBT où se sont fait remarquer le drag queen à barbe autrichienne Conchita Wurst vainqueur en 2014 et le non moins excentrique Bilal Hassani pour la France en 2019.

Comme attendu, le conflit à Gaza était aussi de la partie. L'Israélienne Eden Golan arrivée cinquième a été copieusement sifflée et des rassemblements pro-palestiniens ont été organisés pendant la semaine devant la salle de concert. Le jour même, 5 000 personnes ont manifesté pour protester contre la participation d'Israël, dont Greta Thunberg qui a récemment multiplié les prises de position sur Gaza.

 francais.rt.com

 Commenter