07/07/2024 francais.rt.com  2 min #252047

Maroc : le gouvernement annonce une hausse de 50% du salaire minimum des fonctionnaires

© Gouvernement marocain

Réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement marocain du 4 juillet 2024

A l'issue d'une réunion du Conseil de gouvernement marocain, le porte-parole du gouvernement Mustapha Baitas a annoncé le 5 juillet une augmentation salariale concernant 1 127 000 travailleurs du secteur public.

Le coût de cette mesure issue du dialogue social est estimé à 45 milliards de dirhams (4,2 milliards d'euros) d'ici 2026. Le ministre explique la mesure par la répercussion attendue sur la masse salariale censée augmenter chaque année.

Qualifiée d'« historique», cette augmentation relèvera le salaire minimum net mensuel dans le secteur public de 3000 à 4500 dirhams (de 281 à 422 euros), soit une augmentation de 50%.

Le pacte conclu dans le cadre du dialogue social comprendra également une révision de l'impôt sur le revenu ainsi que des mesures visant à améliorer la qualité du personnel éducatif.

L'objectif est d'élargir la classe moyenne au Maroc

Face à la presse, Mustapha Baitas a assuré que le budget accordé était بايتاس: الحكومة ترصد 44 مليار درهم لزيادة الأجور في خطوة غير مسبوقة , l'ensemble des mesures ayant pour objectif d'établir un «État social». Le responsable marocain appelle à ce qu'il soutienne à la fois les populations les plus vulnérables, les fonctionnaires et les travailleurs salariés.

«Les résultats du dialogue social reflètent la volonté du gouvernement de s'engager à renforcer les aspects juridiques et économiques, avec un appui social à travers des projets et des mesures ayant un impact tangible sur les citoyens», a-t-il affirmé.

L'annonce de cette augmentation survient quatre jours après l'entrée en vigueur d'une  hausse des prix à la pompe dans un Maroc déjà considéré comme l'un des pays au coût de la vie le plus élevé du continent africain.

 francais.rt.com

 Commenter