10/07/2024 francais.rt.com  4 min #252278

Microplastiques en mer Méditerranée : le Wwf tire la sonnette d'alarme

© PCESS609 / ISTOCK

Les microplastiques sont des petites particules de matière plastique dispersées dans l'environnement.

La pollution en mer Méditerranée atteint des sommets, s'alarme le Fonds mondial pour la nature dans un récent rapport en italien dédié à l'eau, publié le 8 juillet et intitulé «Il n'y a pas de santé dans un environnement malade». Un «constat accablant», pointe l'ONG qui signale que la pollution touche 87% de la mer Méditerranée et menace gravement l'environnement marin et la santé des populations riveraines.

Avec 1,9 million de fragments de microplastiques par mètre carré, la Méditerranée, relève le WWF, détient le « triste record » de la plus forte concentration de microplastiques jamais mesurée dans les profondeurs marines.

Les microplastiques sont des petites particules de matière plastique dispersées dans l'environnement. Ces polluants minuscules se retrouvent dans les objets du quotidien, notamment les cigarettes, les vêtements et les produits cosmétiques, selon une étude menée en 2021 par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

Les microplastiques, pouvant mesurer jusqu'à cinq millimètres de diamètre, pénètrent dans le milieu marin par l'intermédiaire des déchets plastiques en décomposition provenant de diverses sources. Lorsqu'ils sont ingérés par des espèces marines telles que des oiseaux, des poissons, des mammifères et des végétaux, les microplastiques ont des répercussions toxiques sur ces êtres vivants, mais aussi sur les humains riverains, souligne le rapport du PNUE.

1,4 million de décès prématurés d'être humains en raison de cette pollution

Les conséquences de cette contamination aux microplastiques sont « dramatiques », s'affole le WWF qui souligne la perte d'un tiers de la biodiversité mondiale. Rien qu'en Méditerranée, 1,5 million d'animaux marins meurent chaque année à cause du plastique. Le rapport, citant des recherches scientifiques, évoque aussi 1,4 million de décès prématurés d'être humains dans le monde pour la même raison.

Les écosystèmes d'eau douce ne sont pas épargnés, selon le même rapport. En Europe, moins de la moitié des masses d'eau de surface sont dans un bon état écologique. En Italie, 13% des rivières et 11% des lacs ne répondent pas aux normes de qualité.

Les déchets plastiques, qui représentent 75% des déchets marins, constituent une menace majeure. Ils transportent des cocktails chimiques toxiques, dont les PFAS, connus pour être des « contaminants éternels » du fait de leur persistance dans l'environnement et de leurs effets graves sur la santé, explique encore le WWF.

Face à cette catastrophe, l'ONG appelle à l'action pour sauver la mer Méditerranée et préserver la santé des générations futures. Eva Alessi, responsable du développement durable chez WWF Italie et principal auteur du rapport, plaide pour une plus grande transparence sur les substances chimiques présentes dans les produits, une réduction drastique des produits nocifs et un traité mondial sur les plastiques.

17 tonnes de plastiques déversées chaque minute

Selon une étude moins récente du WWF, le bassin méditerranéen est l'un des lieux les plus riche en termes de biodiversité avec notamment plus de 25.000 espèces de plantes. Cependant, 17 tonnes de déchets plastiques sont déversées dans cette mer chaque minute, soit l'équivalent de 9 à 12 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année.

La pollution marine englobe de nombreux types de pollution qui perturbent l'écosystème marin, notamment la pollution chimique, lumineuse et sonore, mais la pollution par les déchets plastiques reste la plus dangereuse, et ce, tout au long des 100 ans nécessaires à leur décomposition.

Pour dénoncer la pollution marine, deux Britanniques et une Irlandaise ont annoncé récemment leur intention de traverser l'océan Arctique à la rame. Ce périple inédit vise à sensibiliser à la pollution plastique et à dénoncer le déni face aux dangers du changement climatique.

Selon l'ONU, le plastique représente 85% des déchets marins.

 francais.rt.com

 Commenter