L'administration pénitentiaire du régime sioniste s'attaque à la bibliothèque palestinienne de la prison de Haddarim / Elections municipales à Al-Quds et collaboration avec l'occupation

12-09-2018 ism-france.org 4 min #145595

11.09 - L'ordre colonial sioniste craint les prisonniers palestiniens. C'est pourquoi il s'acharne contre eux, alors qu'ils sont enfermés et désarmés. Non seulement il démolit systématiquement leurs maisons, où vivent leurs familles, mais il lance, de temps à autre, des attaques contre eux. La dernière attaque consiste à confisquer les bibliothèques que les prisonniers ont constituées depuis des dizaines d'années. Il vient de confisquer 1800 livres de la bibliothèque de la prison de Haddarim. Il avait déjà confisqué plus d'un millier au début de l'année.

Il a également confisqué tous les cahiers de notes appartenant aux prisonniers. L'occupant sioniste prétend qu'il n'a pas autorisé les prisonniers à lire et à étudier, alors que les prisonniers ont, depuis des dizaines d'années, lutté pour pouvoir poursuivre leurs études et que leur inscription dans les facultés fut une des revendications les plus marquantes depuis le début de leur lutte dans les prisons de l'occupation. Ce que l'ordre colonial sioniste ne peut supporter et n'arrive pas à digérer, c'est le fait que les prisonniers palestiniens gardent le moral élevé, étudient, lisent, obtiennent leurs doctorats ou maitrises, écrivent et publient. La bibliothèque palestinienne regorge à présent de centaines de livres écrits par des prisonniers, sur des sujets divers. La résistance palestinienne c'est également affronter toute tentative sioniste et impérialiste de détruire le moral, de diffuser l'ignorance et d'en finir avec la culture de la résistance.

09.09 - Elections municipales à Al-Quds et collaboration avec l'occupation

Les 3 Palestiniens qui ont déclaré, lors d'une conférence de presse, vouloir se présenter aux élections municipales dans la ville occupée d'al-Quds, malgré l'unanimité palestinienne à refuser de participer, par le vote ou la candidature, à cette mascarade coloniale, ont été reçus par les Palestiniens, comme il se doit, par le lancement d'œufs sur eux (photo).

Voulant tromper les Maqdissis, ils ont intitulé leur liste « al-Quds est à nous » et prétendu parler en leur nom, alors qu'il est notoire qu'ils sont à la solde des sionistes, et notamment du très officiel Gershon Baskin, qui souhaitent depuis l'occupation puis l'annexion de la capitale palestinienne, faire participer les Palestiniens Maqdissis à ces élections, pour légaliser leur annexion. Baskin a préféré, finalement, que la liste soit uniquement « maqdissie » après avoir rejeté l'idée d'une liste « israélo-palestinienne », pour attirer les Maqdissis et les pousser à participer au jeu colonial sioniste, sachant très bien que les Maqdissis refuseraient toute collaboration « israélo-palestinienne ». Les réactions à la déclaration du trio sionisant fut rapide : jets d'œufs, ignorance totale de leur présence, refus de toute la classe politique, religieuse, sociale, culturelle et sportive maqdissie de ce qu'elle considère comme une forme de collaboration et de légalisation de l'occupation. Malgré la propagande sioniste, la participation des Maqdissis depuis 1981 à cette mascarade coloniale n'a pas dépassé les 2% de Maqdissis.

Source :  CIREPAL

 ism-france.org

 Ajouter un commentaire