Algérie : après des arrestations en série de personnalités, 17e vendredi de mobilisation

14-06-2019 francais.rt.com 7 min #157805

© Ryad Kramdi Source: AFP

Pour le 17e vendredi d'affilée des manifestations ont lieu en Algérie pour réclamer le départ de tous les tenants du pouvoir. Cette semaine, plusieurs arrestations de personnalités influentes ont eu lieu. Parmi elles, deux anciens Premiers ministres.

Deux anciens Premiers ministres, un général à la retraite, un ancien ministre des Travaux publics, un puissant homme d'affaires... En une semaine, les arrestations de personnalités influentes se sont succédées en Algérie, sur fond du mouvement de protestation contre le pouvoir depuis le 22 février.

Malgré cela, ce 14 juin a lieu une nouvelle manifestation nationale lors d'un 17e vendredi d'affilée. Un reporter de RT France est présent sur place.

17ème vendredi de contestation en Algérie #RTFrance #algerie_manifestations #alger #Contest

Dans une vidéo du site TSA, on peut voir des manifestants rassemblés à Alger demander l'arrestation d'Abdelaziz Bouteflika, l'ancien président, très affaibli physiquement par un AVC depuis 2013.

De puissants hommes d'affaires sont visés par ces revendications, la plupart soupçonnés d'avoir profité de leurs liens avec l'ancien président ou son entourage pour obtenir des avantages ou des marchés publics. Plus récemment ont été placés en détention préventive deux anciens Premiers ministres,  Ahmed Ouyahya et Abdelmalek Sellal, ainsi que l'ancien ministre des Travaux publics Abdelghani Zaalane.

#17eVendredi : des manifestations se déroulent en ce moment à Alger, Oran, Bejaia, Tizi Ouzou, Bouira et Constantine
🔴 Suivez notre Direct ➡

Pour rappel, ont également été incarcérés  Saïd Bouteflika, frère du président déchu, et deux anciens puissants patrons des services de renseignements, les généraux Mohamed Mediene, dit Toufik, et Athmane Tartag, accusés de complot contre l'armée et contre l'Etat.

Ce 14 juin correspond au 18e anniversaire d'une répression sanglante en Kabylie qui avait fait des dizaines de morts lors de protestations. Les manifestants rendent donc hommage aux jeunes tombés le 14 juin 2001.

#TiziOuzou : les manifestants commémorent la manif des Arouch du 14 juin 2001 en scandant : "Pouvoir assassin "
🔴 Suivez notre Direct ➡

 Lire aussi : Algérie : qui est Ahmed Benbitour, l'ancien Premier ministre qui veut devenir président ?

 francais.rt.com

 Proposer une solution