Voyage en « agnotologie », pays de la science et de l'ignorance (2/4) Des maladies aux causes invisibles. Par Perrine Kervran

15-06-2019 les-crises.fr 4 min #157838

Source :  France culture, Perrine Kervran, 01-05-2019

franceculture.fr

Un peu d'ignorance en moins sur les causes des maladies fait surgir beaucoup de questions embarrassantes...

Consultation médicale, Septembre 2005• Crédits : Adam Berry - Getty

En santé publique, ce que l'on demande aux médecins c'est de soigner leurs patients, pas de rechercher les causes de ces maladies. Devant l'afflux toujours plus nombreux de patients atteints de maladies du sang, une équipe du Centre Hospitalier d'Avignon s'est quand même posée la question. Mais un peu d'ignorance en moins sur les causes fait surgir beaucoup de questions embarrassantes. De la même manière, quand un historien s'intéresse à la silicose, la maladie du mineur, il s'aperçoit que pour plein de « bonnes » raisons, syndicats, patronat, pouvoirs publics ont su « négocier » une ignorance médicale de circonstance. Une ignorance qui fait des milliers de morts, aujourd'hui encore...

La plupart des cancers professionnels sont chez des ouvriers, et non pas chez des cadres. C'est la différence d'espérance de vie selon le milieu social. Et il est évident qu'un agent de maîtrise, un cadre qui a une connaissance des démarches administratives se débrouillera beaucoup mieux pour faire reconnaître une maladie professionnelle. (Benoit de Labrusse)
Un certain nombre d'ouvriers refusent de déclarer leurs maladies professionnelles alors qu'ils le pourraient. Quand on les interroge, on a des réponses variées : "ce n'est pas mon travail, c'est le tabac", je ne veux pas mettre en cause mon ancien employeur. Derrière ça, on présuppose aussi que, reconnaître le travail comme étant à l'origine de leur cancer, ça veut dire remettre en cause toute une vie professionnelle. Et ça c'est psychologiquement très difficile. (Benoit de Labrusse)

Avec :

  • Borhane Slama, chef du service "Oncologie-Hématologie" du centre hospitalier d'Avignon
  • Brigitte Lemeure, médecin du Travail
  • Benoit de Labrusse, médecin du travail
  • Nathalie Jas, historienne et sociologue à l'Institut National de la Recherche Agronomique
  • Eglantine Armand, assistante sociale au Centre Hospitalier d'Avignon
  • Paul-André Rosental, Professeur des Universités à Sciences Po

Une série documentaire de Franck Cuveillier avec la complicité scientifique de Mathias Girel, réalisée par Rafik Zénine

Liens

 Powerless science ? Science and Politics in a Toxic World, Nathalie Jas, Soraya Boudia (Berghahn Books)

Source :  France culture, Perrine Kervran, 01-05-2019

 les-crises.fr

 Commenter