Sexe et luxure en Arabie Saoudite ?

08-07-2019 reseauinternational.net 3 min #158855

La reine de la « sex attitude » musicale va se produire dans la très rigoriste Arabie Saoudite. Réjouissance et grincement de dents...

Qu'y a-t-il de commun entre l'exhibition mammaire d'une barbie destroy, dans le clip « Freaks », et la quête du #insideoutabaya qui ne veut plus voir imposé, en Arabie Saoudite, le port d'un habit qui couvre la quasi-totalité du corps ? Peut-être un concert de Nicki Minaj dans la ville saoudienne de Jeddah.

Le 18 juillet prochain, c'est dans le cadre de l'événement « Jeddah Season » -et par retransmission sur MTV- que la sulfureuse rappeuse américaine devrait déployer une danse du postérieur bien incongrue dans un royaume qui ne délivre aux femmes que de timides passeports pour l'émancipation. Lorsque la presse saoudienne a annoncé la venue prochaine de la rappeuse américaine Nicki Minaj, des Saoudiens se sont enflammés sur les réseaux sociaux, certains pour se réjouir de l'événement inédit, ou au contraire pour critiquer le spectacle prévu dans le cadre du festival de Jeddah. Un internaute s'indigne, par exemple, de ce concert qui aura lieu à quelques jours seulement du début du pèlerinage musulman à La Mecque.

Sur les réseaux, des vidéos parodiques ont fait leur apparition et une internaute saoudienne s'étonne des contradictions de son pays qui invite une artiste aux tenues aussi légères qu'exubérantes tout en appelant sa population à la décence vestimentaire.

Même si la caricature hypersexualisée diffusée par la championne de la provocation kitsch gêne les féministes aux entournures, la présence d'une artiste si « libérée » pourrait apparaître comme une bonne nouvelle pour le quotidien encore engoncé des Saoudiennes.

C'est clairement le calcul du prince héritier Mohamed Ben Salman, dont l'opération de charme de ces dernières années marque le pas, mise à mal par l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, les crimes de guerre présumés au Yémen et le ralentissement économique. Cernés par le chômage, les moins de 30 ans représentent les deux tiers de la population. Il est judicieux de les appâter avec des shows de stars internationales branchées...

Bob Woodward

source: decryptnewsonline.over-blog.com

 reseauinternational.net

 Proposer une solution