Israel restitue au bout de 3 mois le corps d'un Palestinien de 15 ans à sa famille

11-07-2019 europalestine.com 3 min #158996

Le corps d'Ishaq Ishteiwi, 15 ans, assassiné par Israel, vient d'être restitué à sa famille trois mois après son décès. Les mêmes sadiques ont par ailleurs rendu, après plusieurs années, un bateau qu'ils avaient volé à un pêcheur Gazaoui... mais sans le moteur, ni les filets du bateau...

Ishaq Ishteiwi, 15 ans, avait tenté de passer par le grillage à l'Est de Rafah, pour trouver du travail, alors que Gaza sous blocus en est privé. Il a alors reçu plusieurs balles dans l'épaule, et a été emprisonné le 3 avril dernier par l'occupant, indique Defense Children International (DCI).

Un autre garçon qui se trouvait avec Ishaq a été blessé aux jambes, et un troisième jeune de Gaza, n'a pas été blessé, mais a été incarcéré avec les deux autres.

Faute de soins, Ishaq est mort de ses blessures peu de temps après, et ce n'est qu'en ce début juillet, soit 3 mois plus tard que sa dépouille a été restituée à sa famille par l'occupant.

Israel détient encore actuellement les corps de 11 Palestiniens de Gaza, dont 3 enfants, tous assassinés par l'armée israélienne, pendant les manifestations appelées "Marches du Retour'", qui ont commencé le 30 mars 2018 pour la levée du blocus de Gaza et l'application du droit au retour pour les réfugiés palestiniens (résolution 194 de l'ONU).

Mais notre gouvernement se tait face à une telle barbarie. Nos élus se taisent. Quant à "nos" médias", n'en parlons pas.

Même châtiment pour les pêchaurs de Gaza

Lundi, sur injonction de la cour suprême saisie par des ONG israéliennes, les barbares ont par ailleurs restitué son bateau, volé et conservé pendant 3 ans à un un pêcheur de Gaza.

L'armée israélienne se livre régulièrement à ce petit jeu, en violation du droit international, laissant sans ressources des familles entières de Palestiniens qui vivent de la pêche.

"Avant d'être arraisonné, ce bateau de 17 mètres, construit en 1986 à Gaza et dont la valeur est de 180.000 euros donnait du travail à 24 pêcheurs, et de quoi manger à 24 familles", indique son propriétaire, Al-Halil, en pleurs à la vue de l'épave qui lui a été rendue.

En plus de l'avoir sérieusement endommagé, il a été laissé sans entretien, a tel point qu'il n'a pu reprendre la mer et a dû être rendu à son propriétaire par la route.
Et le bateau est revenu à ce pêcheur sans moteur et sans filets !

Il est en outre impossible de trouver des moteurs et autres équipements de ce type à Gaza, en raison du blocus.

A l'issue d'un accord avec le Hamas, Israel a promis de rendre des dizaines de bateaux capturés dans les eaux de Gaza. Une vingtaine viennent d'arriver mercredi. Mais là aussi sans leur moteur ni leur filets de pêche !

Rien que depuis le début de l'année 2019, la marine de guerre israélienne (équipée informatiquement par Hewlett Packard, pour rappel....) a tiré sur des pêcheurs gazaouis plus de 200 fois, blessant 15 d'entre eux. Une trentaine de pêcheurs ont été kidnappés et détenus en Israel, et 11 bateaux ont été confisqués, selon le centre Al Mezan.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestiine)

Source :  electronicintifada.net

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Proposer une solution