Epstein 007

12-07-2019 tlaxcala-int.org 5 min #159065

 Gilad Atzmon جيلاد أتزمون گيلاد آتزمون

Il est possible qu'Epstein ne soit qu'un ordinaire pédocriminel, esclave de sa propre dépravation maladive. Mais cela semble maintenant peu probable, cela laisse trop de questions sans réponse : pourquoi Epstein a-t-il construit un réseau de trafic sexuel ? Pourquoi a-t-il cherché la compagnie des personnages les plus influents du monde ? Pourquoi a-t-il transporté tous ces membres de familles royales, anciens et futurs présidents, professeurs de Harvard et vedettes de cinéma du monde entier dans son " Lolita Express " ? Et puis nous en arrivons à la grande question : comment s' est-il sorti de tout ça ? En 2007, le délinquant sexuel enregistré Epstein était censé passer le reste de sa vie derrière les barreaux. Au lieu de cela, il n'a passé que treize mois dans une prison pour VIP.

Le Daily Beast a rapporté hier que lorsqu' Alexander Acosta, l'ancien procureur US à Miami, qui avait de manière infâme passé avec Epstein un accord de non-poursuite en échange d'aveux de culpabilité et de dédommagements des plaignantes en 2007, a été interviewé par l'équipe de transition de l'administration Trump pour le poste de secrétaire au Travail, la conduite d'Acosta dans l'affaire Epstein a été examinée de près. Dans cette audition, Acosta aurait dit : « On m'a dit qu'Epstein ''appartenait au renseignement'' et qu'il fallait le laisser tranquille ».

Plus nous examinons la saga de ce délinquant sexuel enregistré, plus elle semble avoir les caractéristiques d'une opération d'espionnage gargantuesque. Si c'est le cas, alors Epstein dirigeait un appareil de renseignement multimillionnaire pour accumuler des saloperies sur certaines des personnes les plus influentes du monde. Les murs de son palais dans une île des Caraïbes étaient truffés de caméras, probablement pour des raisons autres que sa satisfaction libidinale personnelle. Epstein ne travaillait pas seul. Selon la presse, Ghislaine Maxwell aurait été la "madame" d'Epstein.

Epstein avec Madame Ghislaine en 2005. Photo Joe Schildhorn/Patrick McMullan via Getty Images

De nombreux documents judiciaires examinés et rapportés par le Miami Herald révèlent que les avocats d'une des victimes présumées d'Epstein affirment que Maxwell a aidé des filles et des femmes victimes de la traite à devenir des personnages puissants. Les mêmes documents rapportent que les victimes présumées ont été attirées dans le réseau de trafic sexuel par des offres de devenir mannequins ou de curusus universitaires.

Ghislaine est la cadette du flamboyant magnat juif des médias Robert Maxwell, décédé dans des circonstances mystérieuses en novembre 1991. Peu avant sa mort, un ancien officier autoproclamé du Mossad, Ari Ben-Menashe, s'était adressé à un certain nombre d'organes de presse en Grande-Bretagne et aux USA, alléguant que Maxwell était un agent de longue date des services secrets israéliens.

Je ne peux pas vérifier si Robert Maxwell était un agent du Mossad ou si l'association avec le Mossad est un trait héréditaire, mais la conjecture possible qu'Epstein et Maxwell menaient une opération de renseignement donne un sens aux questions entourant ce spectacle horrible.

Ce postulat du renseignement soulève une question cruciale. Si Epstein était un espion, pour qui travaillait-il ? C'était les Russes ? Je pose la question parce que chaque fois que Tel-Aviv apparaît comme un suspect probable, les médias US ont tendance à blâmer les Russes. Peut-être qu'Epstein travaillait pour les Iraniens, tout indique que l'administration de Trump cherche désespérément un prétexte pour une guerre avec l'Iran. Une autre possibilité est que cette affaire est une opération classique DU MI6 et Epstein est en fait le modèle pédocriminel de 007. Si la théorie du complot d'espionnage est correcte, alors le Mossad et la CIA seraient les suspects naturels. Pourtant, il est difficile de croire que le Mossad, agissant seul, a été assez puissant pour procurer à Epstein son accord de non-poursuite remarquablement clément. Il est presque impossible d'imaginer qu'Acosta, agissant en tant que procureur fédéral, puisse recevoir des instructions d'Israël. S'il s'agissait du Mossad, ils ont probablement bénéficié d'un soutien important de la part de la communauté US du renseignement. Je suppose qu'Alan Dershowitz, l'ancien avocat d'Epstein, pourrait être en mesure de répondre à certaines de ces questions. Il semble connaître les détails :

Courtesy of  Tlaxcala
Source:  gilad.online
Publication date of original article: 11/07/2019

 tlaxcala-int.org

 Proposer une solution
 Se réfère à : 1 article