Lle Venezuela renforce sa coopération commerciale stratégique avec la Chine

10-08-2019 histoireetsociete.wordpress.com 5 min #160198

Trump et sa politique de sanctions visant au blocus et une soulèvement des pays contre leurs dirigeants n'est pas en rupture avec ses predecesseurs, il est simplement plus boulimique et cynique, la Chine a choisi d'affronter sur le terrain des pays du tiers monde de refuser cette politique. Un ami américain qui a installé le nucléaire civil en Chine me disait hier: les USA ont de l'agent mais pas de temps, pour eux le temps c'est de l'argent. Les Chinois économisent l'argent mais ont du temps, ils construisent un nouveau monde avec patience et détermination en relation le plus souvent avec la Russie et « les non alignés » comm on appelait jadis les pays du sud. C'est une bataille fondamentale dans lequelle si les communistes prétendent renvoyer dos à dos, ils n'ont plus rien à voir avec le communisme. (note et traduction de danielle Bleitrach)

Avril avril

9 AOÛT 2019

Petroleos de Venezuela et la National Petroleum Corporation of China ont conclu un accord prévoyant un investissement de 3 milliards de dollars qui permettra au Venezuela d'accroître sa production de pétrole.

Nicolás Maduro avec une délégation commerciale chinoise au palais de Miraflores Credits/ AVN

L'accord a été annoncé au Palais de Miraflores par le président vénézuélien Nicolás Maduro, qui a présidé jeudi une réunion de travail avec des représentants de la Chine afin de renforcer les relations commerciales dans les zones stratégiques entre les deux pays, selon TeleSur.

« Le Venezuela a des objectifs très clairs dans le domaine économique et doit mettre en oeuvre un modèle technologique permettant une expansion productive, dans la perspective du développement du pays », a déclaré le chef de l'Etat, qui a annoncé l'ouverture d'une usine dans le complexe industriel José Antonio Anzoátegui, la coentreprise Sinovensa, créée par Petróleos de Venezuela (PDVSA) et la National Petroleum Corporation of China (CNPC).

Les deux pays « travaillent pour la prospérité de l'humanité », a déclaré Nicolás Maduro, ajoutant que la Chine et le Venezuela partageaient leurs projets futurs par le biais d'une ligne de coopération, ce qui contribuerait à « l'expansion de l'industrie pétrolière et à la prospérité économique » du pays du sud. Américain

La Cour suprême rejette le blocus américain

Dans un communiqué de presse publié jeudi, la Cour suprême du Venezuela (STJ) « rejette catégoriquement la politique d'agression systématique, de blocus et de gel de tous les avoirs de la République bolivarienne du Venezuela par l'impérialisme en lutte contre le peuple vénézuélien, « soulignant qu'une telle politique visait uniquement à » réprimer la démocratie vénézuélienne et à transformer la société et ses institutions en annexes du gouvernement américain «.

En ce sens, « la justice vénézuélienne sera attentive et punira sévèrement toute tentative de soutenir les secteurs qui ont pour but de limiter les besoins essentiels de notre peuple », lit-on dans le texte cité par AVN, qui indique que « le STJ et les tribunaux compétents du pays continueront de garantir les droits du peuple vénézuélien et puniront toute tentative d'atteinte à la souveraineté du pays.

Le Venezuela enverra un rapport à l'ONU pour dénoncer le blocus

Les communes, les centres d'étudiants et les secteurs les plus divers de la population vénézuélienne se préparent à participer demain à une journée mondiale de dénonciation du blocus américain contre le pays des Caraïbes.

Hier, le Président de la République a annoncé que le Venezuela enverrait un rapport aux Nations unies, adressé à son secrétaire général, António Guterres, le priant instamment de se prononcer contre les dernières mesures imposées par l'administration américaine. La brochure sera plutôt signée par des millions de personnes en guise de protestation contre l'impérialisme américain.

Il est rappelé que mardi dernier, la Maison-Blanche avait confirmé que le président Donald Trump avait signé un décret visant à bloquer tous les biens et intérêts appartenant au gouvernement vénézuélien et à la juridiction des États-Unis.

La mesure autorise également le secrétaire au Trésor à « imposer des sanctions à ceux qui soutiennent » l'exécutif de Nicolás Maduro, que Washington qualifie d ' »illégitime » et d' « usurpateur » après avoir été réélu en mai 2018. % des votes.

 histoireetsociete.wordpress.com

 Commenter