La crise des sans-abri en Californie s'étend au comté d'Orange et double en deux ans

10-08-2019 lesakerfrancophone.fr 5 min #160213

Par Tyler Durden − Le 3 août 2019 − Source  ZeroHedge

À l'instar d'une grande partie de l'État de Californie, le comté d'Orange, a enregistré une hausse considérable des prix de l'immobilier depuis la grande récession. Au fil du temps, les résidents qui avaient accès à un crédit bon marché pouvaient se permettre de vivre dans le comté, ce qui créait un fossé important entre les riches et les pauvres.

Un nouveau rapport de 149 pages publié le 30 juillet, faisant le point sur le décompte des sans-abri en 2019, met en lumière le fossé grandissant de la richesse qui a provoqué une crise de l'itinérance dans le comté, a  rapporté Orange County Register.

Selon le rapport, 6 860 personnes étaient sans abri dans le comté d'Orange en janvier, en hausse de 43% sur deux ans.

Les résultats révèlent que les familles noires, afro-américaines ou multiraciales, ainsi que les familles hispaniques ou latino-américaines, constituent un pourcentage croissant de sans-abri dans le comté.

Les Blancs constituaient le groupe de sans-abri le plus important : plus des deux tiers des personnes, avec ou sans abri.

Environ 8,41% des sans-abri du comté étaient noirs ou du continent américain. Un peu plus de 12% des non-abrités sont décrits comme « races multiples » (pas de définition fournie) ou comme « autres ».

L'enquête a révélé que plus d'hommes 4 310, soit 62%, étaient sans abri que de femmes 2 546.

Les superviseurs du comté ont convoqué mardi une réunion pour chercher comment lutter contre l'itinérance. Leur plan : construire plus de logements abordables avec des services en soutien :

"Non seulement dans le comté d'Orange, mais dans tout l'État, nous manquons de logements abordables et disponibles pour répondre aux besoins de nos populations", a déclaré Susan Price, coordinatrice des services d'aide aux sans-abri du comté.

Selon Price, 600 abris ont été créés dans le comté d'Orange au cours des dernières années, en prévision d'une recrudescence du nombre de sans-abris.

"Nous travaillerons sur la question dans toutes ses composantes... jusqu'à atteindre le but final, qui est le logement pour tout le monde."

Autres constatations :

Environ un quart des sans-abri du comté d'Orange, soit 1 654 personnes, ont déclaré avoir des problèmes de santé mentale.

Un total de 311 anciens combattants sans abri ont été comptés dans l'enquête. Price a déclaré que le pays comptait loger 20 anciens combattants par mois.

Des avocats ont critiqué le pays pour avoir permis aux prix des maisons de monter en flèche au cours de la dernière décennie tout en faisant très peu pour le logement abordable. Ils ont dit que beaucoup de ces personnes sans abri ne pouvaient pas se permettre de louer ou de devenir propriétaires à cause de la faiblesse de leurs salaires.

Il y a plusieurs mois, nous avions cité le rapport sur la possibilité d'accéder au logement aux États-Unis,  publié par ATTOM Data Solutions : 2T19 US Home Affordability Report affirmant que le comté d'Orange était l'un des marchés du logement les moins abordables pour l'Américain moyen.

Index d'accessibilité des logements au 2e trimestre 2019. du rose (plus abordables) au rouge, (moins abordables). La taille des cercles correspond au prix de vente médian.

Et il semble bien que la crise d'accessibilité au logement en Californie qui s'aggrave a entraîné une explosion du nombre de sans-abri non seulement dans le comté d'Orange, mais également dans les comtés de San Francisco et de Los Angeles. Sans fin en vue, la crise de l'itinérance en Californie devrait s'intensifier au début des années 2020.

Tyler Durden

Traduit par jj, relu par Hervé pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter