Les bases militaires frontalières d'Israël désertées précipitamment avant et après la riposte du Hezbollah

07-09-2019 reseauinternational.net 4 min #161312

par Sayed Hasan.

Une équipe de RT Arabic a réussi à pénétrer dans une base militaire israélienne à la frontière avec le Liban. L'avant-poste a été abandonné à la hâte après une confrontation avec le Hezbollah. Dans sa précipitation, Tsahal a même abandonné des véhicules et des munitions.

L'enceinte militaire d'Avivim a été le théâtre d'une escarmouche dimanche entre le Hezbollah et l'armée israélienne. Le 1er septembre, le Hezbollah a réussi à frapper un véhicule de l'armée israélienne avec deux missiles anti-char, tandis que Tsahal a riposté avec des bombardements d'artillerie [contre des zones désertes] et une utilisation « très limitée » des hélicoptères d'attaque [il s'agissait surtout de dresser un rideau de fumée défensif qui empêcherait de nouvelles frappes contre les troupes israéliennes].

RT a visité la base mardi 2 septembre pour filmer ce qui se passait autour de l'enceinte, mais l'a trouvée complètement évacuée et sans aucun garde en vue. Finalement, l'équipe a succombé à la tentation et a jeté un coup d'œil à l'intérieur.

La retraite de la base s'est apparemment déroulée de manière très hâtive et désordonnée, laissant sur son parcours de nombreuses choses importantes. La correspondante en arabe de RT, Daliya Namari, a déclaré qu'elle « n'avait jamais rien vu de tel auparavant » : un complexe militaire israélien tout bonnement abandonné, sans aucune tentative visible de le protéger d'une infiltration.

« Les Israéliens ont laissé la base grande ouverte. N'importe qui peut y entrer, il n'y a pas de points de contrôle autour », a déclaré Namari.

Deux véhicules blindés étaient à l'arrêt, l'écoutille grande ouverte, et quelqu'un a laissé ses effets personnels au point de contrôle, y compris des documents.

De nombreuses choses traînaient dans la caserne, y compris du matériel et des chargeurs d'armes légères.

Le complexe aurait été évacué à cause de l'escarmouche, mais on ne sait toujours pas pourquoi aucun garde n'a été laissé sur place [car on n'oserait soupçonner l'armée la plus puissamment armée du Moyen-Orient d'être également la plus lâche].

[« De tous les peuples, tu verras qu'ils sont les plus avidement attachés à la vie, plus encore que les idolâtres ; chacun d'entre eux espèrerait se voir octroyer une existence de 1000 ans. Mais même une telle longévité ne les sauverait pas du châtiment qu'ils méritent. Car Dieu voit tout ce qu'ils font. » (Coran, 2, 96)]


source :  lecridespeuples.fr

Traduction :  lecridespeuples.fr

 reseauinternational.net

 Commenter
 Se réfère à : 1 article