Médias en folie: Meghan Mccain hurle après Pamela Anderson après sa rencontre avec Julian Assange, c'est un «cyberterroriste»

07-09-2019 histoireetsociete.wordpress.com 3 min #161314

Meghan McCain est une commentatrice politique et présentatrice télé américaine. Fille de John McCain et Cindy McCain, elle est co-présentatrice de The View depuis octobre 2017. Elle reçoit ici Pamela Anderson et pique une crise d'hystérie, sanglote et refuse d'entendre ce que dit son interlocutrice. Cette attitude médiatique malheureusement est contagieuse et incite bien des gens à avoir une attitude émotive qui leur évite de prendre connaissance du dossier pour mieux voir la paille dans l'œil de ceux qu'elle veut perdre en ignorant la poutre et le crime des maîtres du monde et du système de complicité médiatique. Ici cela devient une complicité dans l'assassinat d'un individu qui a combattu la guerre et ceux qui en vivaient pour le malheur des peuples (note et traduction de Danielle Bleitrach).

© AP Photo / Evan Agostini / Invision

Alors que Pamela Anderson était venue à The View de Meghan McCain pour sa première interview en direct depuis sa rencontre avec le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, la séance est devenue explosive, l'animatrice reprochant à Anderson sa rencontre avec le « cyberterroriste ».

L'entretien a eu lieu peu après que Anderson, qui entretenait des relations étroites avec le fondateur de WikiLeaks, lui ait rendu visite en prison. Anderson a expliqué qu'Assange n'allait pas très bien et que « sa santé s'est vraiment détériorée » depuis qu'il est en prison au Royaume-Uni: « Il a perdu environ 10 kg depuis que je l'ai vu et il était très maigre à ce moment-là », a déclaré l'actrice.

«C'est la personne la plus résistante que j'ai jamais rencontrée», a-t-elle poursuivi. «C'est dévastateur que les gens aient cru en la campagne de diffamation, en particulier aux États-Unis», a ajouté Anderson. Elle espère que Assange ne sera pas extradé car elle ne pense pas qu'il y survivra. Elle a expliqué: « Je pense que sa vie est suspendue à de multiples dangers. »

À ce stade de l'interview, McCain a cru bon d'intervenir en déclarant qu'Assange aurait été censément « chassé de l'ambassade d'Équateur parce qu'il déféquait partout». Anderson a insisté sur le fait que cette histoire faisait partie de la campagne de diffamation, mais McCain a poursuivi en disant qu'il avait mis « notre sécurité nationale et militaire » en danger.

Anderson a répondu en demandant combien de personnes le gouvernement américain avait tué en toute impunité, comparé à WikiLeaks. « Rien ne prouve qu'il ait réellement mis quelqu'un en danger », a-t-elle déclaré, ajoutant qu'elle pensait que des personnes comme Edward Snowden et Chelsea Manning étaient des héros.

«L'intention de [Assange] est de mettre fin à ces guerres insensées. Des guerres d'affaires... Beaucoup de gens ne sont pas satisfaits de l'Amérique et de la façon dont celle-ci s'immisce dans les affaires de chacun », a déclaré Anderson. « C'est un cyberterroriste! » Meghan Mac Cain a hurlé alors. «Je ne vais pas rester là. C'est ridicule. » a protesté Pamela Anderson.

 histoireetsociete.wordpress.com

 Commenter
 Référencé par : 1 article