La « danse du ventre » de Netanyahou

09-09-2019 europalestine.com 2 min #161375

Netanyahou, qui vient de revenir bredouille de Londres où il était allé tenter d'exercer une pression contre tout accord avec l'Iran, ne sait plus quoi raconter à ses électeurs, alors que l'administration américaine se déclare de plus en plus favorable à une solution négociée sur le nucléaire iranien. S'en prendre à Macron, il n'a rien trouvé de mieux pour le moment...

A l'approche des élections législatives du 17 septembre prochain, le premier ministre israélien, surnommé "Monsieur Iran", est mal en point.

Alors qu'il a fait toute sa campagne sur l'engagement de Trump dans une guerre contre l'Iran, son meilleur pote le laisse en plan et se met à discuter avec le gouvernement iranien !

Et sa visite éclair à Londres, (30 minutes de rencontre avec Boris Johnson, qui a d'autres chats à fouetter en ce moment) a été tellement infructueuse, qu'il affirme maintenant que "Trump est le meilleur négociateur possible pour obtenir de l'Iran un accord satisfaisant", et qu'"il doit obtenir de l'Iran qu'il cesse ses agressions dans le monde entier" (sic).

"Un peu gêné aux entournures, et priant pour qu'aucun accord avec l'Iran n'intervienne avant le 17 septembre, il est rentré à Tel Aviv en changeant de sujet de conversation, et en préconisant à nouveau l'installation de caméras dans les bureaux de vote israéliens, propageant l'idée que le système électoral israélien n'est pas fiable, et qu'il y aurait des machinations pour lui voler la victoire", se moque le quotidien israélien Haaretz.

Tout cela à cause de Macron, tempête le chef du régime colonial, qui ne peut s'en prendre directement à Trump, et ne cesse de proclamer que le président français a eu le toupet d'inviter, lors du G7, le ministre iranien des affaires étrangères, "le jour même ou l'Iran programmait des attaques contre nous" !

Source :  haaretz.com

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter