France Inter s'inquiète pour les milliardaires

11-09-2019 les-crises.fr 3 min #161496
Une fantastique illustration du phénomène de "chien de garde" médiatique - en plus face à un simple social démocrate bon teint...

Source :  Là-bas si j'y suis, 09-09-2019

« Finalement, vous voulez éradiquer les riches, d'une certaine manière ? » C'est d'une même voix terrifiée que Léa Salamé et Nicolas Demorand recevaient ce matin le révolutionnaire rouge Thomas Piketty qui publie un dangereux brulot « Capital et Idéologie ». Cet économiste gauchiste aura pu vérifier en direct l'une des thèses de son livre : le capitalisme ne cesse de s'inventer des récits justificateurs et de rétrécir la pensée qui le critique.

Oui, en septembre 2019 sur France Inter, un gentil keynésien modéré comme Thomas Piketty peut être soupçonné de vouloir « éradiquer », « spolier », ou « confisquer » l'argent honorablement gagné par les plus riches. Vous n'avez pas honte, Thomas Piketty ?

Source :  Là-bas si j'y suis, 09-09-2019


Vous aurez noté l'argument classique en défense dans ce genre de situation : "moi, je suis journaliste professionnel, donc il est normal que je contredise l'invité et le pousse dans ses retranchements". Certes.

Mais le font-ils autant quand l'invité est néolibéral ? Voire... milliardaire, comme ici avec Bernard Arnault :

AVERTISSEMENT 18+ : des scènes de violente pugnacité journalistique peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes

 les-crises.fr

 Commenter