Êtes-vous prêt pour la mort ?

13-10-2019 reseauinternational.net 7 min #162907

par Paul Craig Roberts.

Êtes-vous prêt pour la mort ?

Les provocations de Washington contre la Russie et la passivité de la Russie planifient la mort de la Terre.

Les néoconservateurs sionistes qui dirigent la politique étrangère US sont en train d'arracher les États-Unis aux accords restants de limitation des armements. Il semble que Washington ait l'intention de  se retirer de l'accord Ciel Ouvert avec la Russie.

Le Traité Ciel Ouvert a permis aux États-Unis et à la Russie de survoler leur territoire respectif afin de s'assurer mutuellement que l'un ou l'autre pays n'était pas en train de se doter de forces pour attaquer. Si Washington se retire du traité, ce qui semble dans les cartes, les tensions et les incertitudes entre les deux grandes puissances nucléaires vont augmenter. Ce n'est en aucun cas une bonne chose.

Le complexe militaire/sécurité US veut que les tensions augmentent, parce que cela rend la « menace russe » orchestrée encore plus grande et conduit à un budget plus important et à plus de profits et de puissance pour le complexe militaire/sécuritaire US. Le complexe militaire/sécurité au sujet duquel le président Eisenhower nous a mis en garde a réussi à démanteler les accords de maîtrise des armements conclus entre les anciens dirigeants US et russes. Cela a augmenté les profits du complexe militaire/sécurité US au détriment de la sécurité du monde entier.

De plus, Washington soulève actuellement des tensions dans la mer Noire, armant l'Ukraine, la Géorgie et la Roumanie, pays qui bordent la mer Noire avec la Russie, la Turquie et la Bulgarie. Les États-Unis et leurs marionnettes de l'OTAN mènent des exercices militaires dans cette mer intérieure qui accueille la base navale russe de Crimée. La mer Noire est la sortie de la Russie vers la Méditerranée. Les bellicistes sionistes néoconservateurs aimeraient bien couper l'accès de la Russie à la Méditerranée et, par conséquent, à la base navale russe en Syrie. Cela permettrait aux néoconservateurs sionistes de renverser plus facilement la Syrie pour Israël.

C'est une provocation irresponsable de la part de Washington. Une accumulation de forces dans une si petite zone comporte toutes sortes de risques. Il serait facile pour une opération secrète de la CIA de provoquer l'un des nazis ukrainiens ou l'un des fous géorgiens ou l'un des vassaux roumains achetés et payés pour provoquer un incident.

En effet, le but de l'accumulation de forces US est de provoquer des incidents qui peuvent être imputés à la Russie afin de créer plus de peur et de dégoût à l'Occident et de continuer à alimenter le budget militaire/sécurité.

La Russie, un pays dans lequel le complexe militaire/sécurité, dans la mesure où il existe, ne gère pas le pays et a du mal à comprendre ce à quoi il est confronté. Ne voulant pas de conflit, les réponses russes, comme je l'ai souvent souligné, sont passives et provoquent donc des actions encore plus irresponsables de la part de Washington.

Comme il ne fait aucun doute que l'accumulation de forces militaires US et de l'État vassal dans le voisinage de la Russie est très dangereuse et donne toutes les chances à la CIA de créer des incidents qui peuvent être utilisés pour la propagande anti-russe, et comme il est très facile que de tels incidents aient des conséquences non voulues et deviennent incontrôlables, tout ce qui peut être fait pour arrêter l'accumulation des forces occidentales en mer Noire et en Roumanie, Ukraine et Géorgie est un acte de paix. La Russie doit comprendre que la paix est parfois protégée par une réponse plus agressive que passive.

Quelle pourrait être une telle réponse ?

Il me semble que si les États-Unis peuvent déclarer que la mer de Chine méridionale, située à des milliers de kilomètres de la côte US, est un « intérêt de sécurité nationale US », la Russie peut déclarer que la mer Noire, sur ses propres côtes, est un intérêt de sécurité nationale russe.

Ce serait une décision très responsable de la part du gouvernement russe que de prévenir les dangers que Washington crée en prenant exemple sur la Rome antique.

Rome a déclaré une mer beaucoup plus grande, la mer Méditerranée, pour être « mare nostrum », notre mer. Les Russes pourraient déclarer que la mer Noire est « notre mer ».
Comme la Russie est de loin la force la plus puissante dans la région, les États-Unis se situent au bas de la corrélation des forces. Personne ne pourrait rien y faire si la Russie déclarait la mer Noire « mare nostrum ».

La Russie pourrait poliment informer les autres parties qu'aucun navire militaire d'un autre pays n'est autorisé dans la mer Noire sans la permission de la Russie. Cela exclurait les États-Unis et leurs vassaux de l'OTAN, de l'Ukraine, de la Roumanie et de la Géorgie. La Russie devrait prévoir une date immédiate à laquelle les navires militaires étrangers devront quitter la mer Noire ou être escortés par les forces russes, ou, si la résistance est rencontrée, être détruits.

Cela mettrait fin à la tentative des Sionistes/CIA de créer une nouvelle avenue pour diaboliser la Russie. Elle protégerait la Russie contre de multiples attaques le long de ses frontières.
Les nationalistes russes, c'est-à-dire les Russes actuels qui sont patriotes et qui aiment la Russie, verront la sagesse dans cette suggestion. Les « adorateurs des États-Unis » russes, comme la vermine traître Alexei Koudrine, continueront à crier de toutes leurs forces contre toute défense des intérêts nationaux russes. Pourquoi le gouvernement russe supporte un traître parmi eux est un mystère. Koudrine est le sale traître qui a forcé la Russie à rembourser les « dettes extérieures » illégitimes accumulées par les intérêts occidentaux et israéliens pendant le corrompu Eltsine dans les années 1990 dans le seul but d'enrichir les oppresseurs russes et de plonger les Russes dans les profondeurs.

Aux États-Unis, pour cette suggestion, que je crois pro-paix, pro-évitement d'un conflit destiné à devenir nucléaire, les idiots de superpatriotes US vont me dénoncer comme un « anti-étasunien amoureux de la Russie ». Les Néocons sionistes me dénonceront comme un « traître à l'impérialisme US », un « traître à l'hégémonie mondiale US ».

Mais en fait, je ne suis ni anti-étasunien ni pro-russe. Je suis juste pour le bon sens et la paix.

Si les provocations de Washington à l'égard de la Russie se poursuivent et que la Russie continue de les accepter passivement, une ligne fatale sera franchie et le monde explosera, et aucun de nous ne survivra.

 Paul Craig Roberts

source :  Are You Ready To Die?

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter
 Référencé par : 1 article