Les militaires russes patrouillent désormais à Minbej suite au départ des Usa et de la France

17-10-2019 reseauinternational.net 7 min #163093

Après le départ des militaires américains et français de Minbej et l'arrivée de l'armée gouvernementale syrienne, la police militaire russe a commencé à patrouiller la zone. Des images de ces forces effectuant leur mission ont été publiées.

Des drapeaux russes flottent désormais dans la zone qu'ont quittée les  Américains et les  Français. Le 15 octobre, les troupes ont quitté leurs bases à Minbej, où l'armée syrienne a  restauré son contrôle dans le cadre d'un déploiement visant à contrer une offensive turque. Actuellement, la zone est patrouillée par des agents de la police militaire russe.

Plusieurs médias ont publié des vidéos de l'arrivée de la police militaire russe et de sa mission de patrouille dans la ville syrienne.

Selon ces images, certains bâtiments de la ville ont été complètement détruits, d'autres gravement endommagés par les bombardements. Les militaires russes remplissent leur mission sur des véhicules blindés Tigre ornés de drapeaux russes.

Russian and Syrian flags flutter on military vehicles near Manbij, Syria. Our latest photos as Turkey presses on with its military offensive:

Des tags indécents laissés par l'armée américaine

Le correspondant de guerre russe Oleg Blokhine a publié des images prises à la base militaire américaine abandonnée de la ville, dénonçant des inscriptions sur les murs laissées par les militaires de l'armée états-unienne et adressées à la Russie.

Il a également posté une vidéo de cette même base désertée. Le journaliste a commenté les conditions de vie de l'armée américaine à Minbej. Ses prises de vue révèlent que les Américains ont abandonné leurs tentes qui disposent d'un système de climatisation installé à l'intérieur ainsi que des effets personnels.

 instagram.com

Minbej lors de l'offensive turque

Après le début de l'opération militaire turque Source de paix le 9 octobre, les médias ont annoncé que les Turcs et leurs alliés de l'opposition syrienne avaient lancé une offensive contre Minbej, mais plusieurs sources ont démenti ces informations auprès de Sputnik.

Le ministère russe de la Défense a annoncé le 15 octobre, après le retrait des troupes américaines, que la police militaire russe  continuait de patrouiller les frontières nord-ouest du district de Minbej le long de la ligne de contact des forces armées de Syrie avec celles de Turquie.

Dans ce contexte, le Président Erdogan a déclaré que la Turquie n'insistait pas sur la présence de ses militaires dans la ville car «le plus important c'est que les terroristes la quittent.»

source :  fr.sputniknews.com

 reseauinternational.net

 Commenter