08/02/2020 reporterre.net  3 min #168702

En Vidéo - Engie ou la casse du service public

Il faut sauver le soldat Kocher ! Après les médias qui depuis plusieurs jours se sont émus du possible  débarquement à la tête d'Engie de sa directrice générale, Isabelle Kocher, c'est au tour du personnel politique de montrer sa solidarité avec la patronne de la multinationale du gaz.

« Engie : les défenseurs d'Isabelle Kocher montent au créneau », s'enthousiasme ainsi  les Échos du 3 février. Et de citer main dans la main un étrange attelage : Yannick Jadot, Anne Hidalgo, Xavier Bertrand, Luc Ferry, Myriam El Khomri, Cédric Villani, Aurore Berger... Les raisons de cette émouvante solidarité : Kocher est la seule femme patronne d'une entreprise du CAC 40...

Bon, si vous voulez savoir dans quel état Isabelle a laissé l'ancien service public du Gaz désormais nommé Engie, précipitez-vous sur le documentaire produit par la CGT  Énergie, Gaz et flouze à tous les étages !

Et, là vous prendrez la mesure de l'insoutenable suspens ! Et à l'unisson des 12 millions de précaires qui ont vu leurs factures grimper de plus de 80 %, vous verserez une larme avec Yannick pour Isabelle !

[Regardez la bande-annonce ci-dessous, et le documentaire en entier, gratuitement,  ici].


 Gaz et flouze à tous les étages Gaz et flouze à tous les étages, le nouveau film de Gilles Balbastre, produit une fois de plus par la Fédération CGT des Mines et de l'Énergie, que vous pouvez voir en intégralité sur le site dédié :

  • Présentation du documentaire par son producteur :

    L'année dernière, le documentaire  Main basse sur l'énergie (cliquer  ici pour voir le film) racontait comment le service public de l'électricité était mis à mal par les gouvernements et les directions depuis une dizaine d'années.

Le projet de  privatisation totale d'EDF initié par le gouvernement et la direction d'EDF, « joliment » intitulé Hercule, est une étape supplémentaire de la casse du service public.

Les salariés du gaz (et par conséquent les ex-usagers devenus désormais des clients... vaches à lait !) vivent déjà depuis 2007 cette destruction du service public GDF (Gaz de France).

Ils savent que leurs efforts servent avant tout à faire remonter des dividendes aux actionnaires d'Engie, le nouveau nom de la fusion GDF-Suez. Ils ont conscience du véritable hold-up de l'argent public. Ils voient la dégradation de leurs conditions de travail, ils s'inquiètent du manque d'investissements dans un secteur où la sécurité est pourtant primordiale, le gaz. Ils constatent avec colère la hausse du prix du gaz - + 80 % depuis une douzaine d'années. Ils déplorent la fuite en avant de la direction d'Engie dans un business de l'immédiat et de « coups financiers » à court terme.

Gaz et flouze à tous les étages, le nouveau film de Gilles Balbastre, produit une fois de plus par la Fédération CGT des Mines et de l'Énergie, raconte tout cela... et pire encore.

Un film donc indispensable pour vous donner à tous, usagers, citoyens et salariés, des outils et des armes pour vous opposer à cette destruction.

  • Gaz et flouze à tous les étages, de Gilles Balbastre, produit par la Fédération CGT des Mines et de l'Énergie, 1h12.

Lire aussi :  Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie, poussée vers la sortie

 reporterre.net

 Commenter