08/02/2020 reseauinternational.net  4 min #168705

En images : la vie dans le lieu habité le plus froid de la planète

Selon vous, qu'arrive-t-il au corps humain et aux appareils électroniques par moins de -50° ?

La  Iakoutie est la plus grande région de Russie, occupant à elle seule un cinquième du territoire fédéral. Elle est aussi la plus froide du pays : dans de nombreux districts, la température hivernale (d'octobre à avril) descend en dessous de -50°. Mais quels sont précisément les endroits les plus rudes ?

C'est précisément ici qu'ont été enregistrés les deux records du monde des températures les plus basses dans des lieux de peuplement (contrairement à l'Antarctique, qui n'est pas habité de manière permanente). Pourtant, des personnes vivent ici, au mépris du froid.

Aujourd'hui, deux endroits se disputent le titre du  point de peuplement le plus froid de la planète : le village d'Oïmiakon (500 habitants) et la ville de Verkhoïansk (un peu plus de 1 100 résidents). Leurs températures records ne sont qu'à environ 0,1° d'écart.

En effet, en 1892, la température à Verkhoïansk est descendue à -67,6°, alors qu'en 1933, les thermomètres d'Oïmiakon ont indiqué -67,7°C. Cependant, selon des données non officielles d'autres météorologues, en 1926, Oïmiakon aurait chuté jusqu'à -71,2°.

Quoi qu'il en soit, vous l'aurez compris, il fait ici très froid, et le début du gel est rapide. En août, il peut faire 30°C à l'extérieur, tandis qu'en septembre, il peut déjà faire moins de zéro. Dans ces deux localités, la température moyenne de novembre à février est de -45°.

Paradoxalement, « Oïmiakon » signifie « Jamais gelé » dans la langue des Evens, un peuple indigène de Iakoutie. Dans cette région, on peut, il est vrai, admirer des rivières souterraines liquides, même par -60°.


 Оймякон речка -63С градуса мороза Вот этот настоящий незамерзающий уникальный источник Оймякон, все туристы купаются здесь на этом месте речка Оймякон , утром -63C морозаnn

Les locaux sont également résistants au gel. Ces  chevaux iakoutes se sentent par exemple parfaitement à l'aise, qu'il fasse +40° ou -60°.

Certains habitants de la Iakoutie divertissent d'ailleurs les touristes gelés en prenant des « bains de neige ».

Mais même les visiteurs qui ne sont pas habitués à un froid aussi extrême arborent eux aussi un «  maquillage » typique en ces terres.

Il faut toutefois faire attention à ses appareils électroniques. Le voyageur Ilia Voskressenski conseille de toujours garder son téléphone chargé, au chaud près du corps, et de l'utiliser le moins possible dans le froid. Pour ce qui est de l'appareil photo, qui se couvre instantanément de glace, il recommande de faire une housse en polystyrène avec des emplacements pour des bouillottes chimiques.

« Il est important d'éviter une forte baisse de température... sinon il y aura immédiatement de la buée, et l'humidité n'est pas bonne pour l'appareil photo », a-t-il écrit sur Instagram après avoir participé à la  tournée extrême des endroits les plus froids de Iakoutie, intitulée « Cold Conquerors » (Les Conquérants du Froid) et commençant fin janvier.

Les participants de cette saison ont enregistré une température minimale de -54° dans le district d'Oïmiakon, alors que Verkhoiansk n'affichait qu'un « misérable » -50,5°.

source :  fr.rbth.com

 reseauinternational.net

 Commenter