08/02/2020 histoireetsociete.wordpress.com  11 min #168714

Ne laissez pas les médias du capital ou Dnc vous tromper - Sanders a obtenu une grande victoire dans l'Iowa

Le seul atout de Jo Biden était sa crédibilité, sa quatrième place et son faible score lui ôtent cette légitimité, mais les effets du caucus de l'iowa sont encore plus importants puisqu'avec la fraude, l'incompétence manifeste, l'etablissement du parti, celui que soutiennent des médias du capital sont dans le désarroi complet et le report sur celui dont ils ont tenté de faire une roue de secours et qui est totalement controversé,détesté pour son racisme par les minorités, tricheur par rapport au scrutin de l'iowa a créé le chaos chez les « modérés ». En revanche Sanders sort de ce scrutin renforcé, Warrent plus ou moins écartées, ses supporters plus mobilisés que jamais. personnellement je n'espère pas grand chose y compris de Sanders, mais en revanche j'attends beaucoup de la prise de conscience de ses supporters, c'est u processus d'élimination, il reste à construire. (note et traduction de Danielle Bleitrach)
KEREM YUCEL / AFP VIA GETTY IMAGES

 7 février 2020

Les partisans de Bernie Sanders sont indignés, à juste titre, de la manière dont les résultats du caucus de l'Iowa ont été rapportés et faussement déclarés. Pourtant, il y a de quoi se réjouir pour ces supporters. Sanders, qui a déclaré hier sa victoire dans le caucus de l'Iowa, quitte l'Iowa comme le favori probable dans la course à la primaire démocrate de 2020. Les médias des capitaux feront tout leur possible pour éviter de le reconnaître, mais les données ne laissent aucune place à une autre conclusion logique.

Sous une pression énorme, le  président du Comité national démocrate (DNC) assiégé,  Tom Perez, a appelé à une «recanvassation» en raison des complications majeures entourant le processus qui a largement entravé Sanders au profit de Pete Buttigieg.

En plus d'être à la tête du total des votes, au moment de la rédaction de ce rapport (97% des votes totaux), le sénateur du Vermont devrait prendre la tête d'une formule compliquée d '«équivalent délégué de l'État», selon  le New York Times Si ces résultats se maintiennent, cela privera Buttigieg, qui a terminé avec une solide deuxième place, d'une chance de remporter la victoire de manière crédible - ce qu'il a déjà essayé de faire lundi soir une fois alors que zéro pour cent des résultats du vote avaient été rapportés.

Les caucus de lundi auraient dû être publiés être mardi matin, mais le Parti démocrate de l'Iowa et plus tard le DNC ont encore érodé la confiance dans l'ensemble du processus primaire démocrate. Parmi les nombreux exemples de pratiques louches, citons l'échec d'une application de décompte des voix, qui a été  développée par des courtiers du pouvoir démocrate avec de graves conflits d'intérêts, et la curieuse décision de publier des résultats incomplets sur une période de quatre jours. Pire encore, le New York Times a constaté  que plus de 100 circonscriptions signalaient des irrégularités dans les données électorales publiées par le Parti démocratique de l'Iowa.

Sanders n'a pas prononcé de discours de victoire aux heures de grande écoute lundi soir, mais sa campagne se trouve désormais en position de force. Le  modèle de sondage de Nate Silver  à  FiveThirtyEight donne à Sanders de loin la meilleure chance de remporter la nomination.

Le  modèle montre également Sanders comme le favori dans une grande majorité des États du Super Tuesday,  y compris la Caroline du Sud, où Joe Biden avait longtemps été favoris. Le premier sondage national  (Morning Consultune) publié depuis l'Iowa montre que Sanders mène et gagne de trois points.

Le scrutin pour la primaire du New Hampshire, qui a lieu le mardi 11 février, donne  Bernie Sanders avec une avance considérable. Une victoire décisive de Sanders dans le New Hampshire pourrait porter un coup aux chances d'Elizabeth Warren, qui (comme Sanders) représente un État voisin. Sanders  est également favoris pour remporter l'état de Warren, le  Massachusetts, le Super Tuesday. Si cette tendance persiste, Warren pourrait se retrouver sans issue réaliste vers la nomination.

« Merci l'Iowa d'avoir mené notre campagne à la victoire », a  déclaré Sanders. «Nous sommes bien placés pour remporter la nomination démocrate et vaincre le président le plus dangereux de l'histoire moderne de ce pays.»

« Il y avait toujours une chance », a déclaré  jeudi matin la représentante de Sanders, Nina Turner,  en réponse aux résultats du caucus de l'Iowa. «L'Iowa a travaillé si dur. Tout comme des milliers de bénévoles. Nous avons remporté le vote populaire à deux reprises avec une coalition diversifiée [et] nous sommes sur le point de gagner le décompte des délégués. »

Au milieu de la confusion, une chose est claire: Biden dégringole

Même dans le brouillard de confusion sur les résultats de la course, un fait qui est rapidement devenu évident est l'effondrement époustouflant de Biden, qui a été traité comme le favori avant-coureur pendant plus d'un an.

Le camp de Biden a tenté de  réduire les espoirs avant de se rendre dans l'Iowa.

« Si Amy [Klobuchar] ou Pete fait mieux que prévu et obtient une tonne de buzz dans le New Hampshire, c'est vraiment mauvais pour Biden », a  déclaré un démocrate avant le caucus. « Plus il y a de candidats modérés qui se disputent les restes de table pendant que Bernie gagne en force, plus le chemin est étroit pour lui à l'avenir. »

En terminant à la quatrième place, Biden n'a pas atteint le seuil de viabilité de 15% dans une grande partie de l'État.

Dans les circonscriptions où Biden n'était pas viable, beaucoup de ses partisans ont choisi de caucus avec Buttigieg au deuxième tour de scrutin. Cela a aidé l'ancien maire de South Bend à avoir une forte présence dans l'État, mais cela crée également le chaos dans l'aile d'établissement du parti.

«Étant donné que tout l'attrait de Biden est basé sur l'éligibilité, ce n'est pas un bon look pour lui de se classer à la quatrième place. Et puisque le maire Pete n'a aucun espoir avec les minorités, cela pourrait laisser l'établissement sans candidat viable », a déclaré Steve Maher, rédacteur en chef du Socialist Register et partisan de Bernie Sanders, dans une interview à Truthout. « Compte tenu des récents sondages montrant que le pare-feu tant vanté de Caroline du Sud pourrait s'effondrer, la voie à suivre pour Bernie semble plus claire que jamais. »

Biden a tenté de cacher ses performances lamentables en demandant un long audit du processus et en montrant plus tard son scepticisme quant aux chiffres incomplets publiés mardi.

Biden a également des difficultés financières,  selon  Lee Fang de The Intercept. « La campagne de Biden est lancée, au cours des deux dernières semaines dans l'Iowa, son SuperPAC dirigé par des lobbyistes est la seule chose qui le maintient en ondes à égalité avec d'autres candidats », a  tweeté Fang. «Il est principalement financé par le milliardaire George Marcus, l'un des plus grands propriétaires immobiliers de Californie.»

Le maire Pete prendra-t-il le relais comme alternative modérée à Biden?

Buttigieg s'est bien comporté dans l'Iowa, sur lequel sa campagne comptait. Il a effectué sa première visite en Iowa en février 2019 et la décision de se concentrer sur l'Iowa fonctionnait; il a  atteint le sommet des sondages à la mi-novembre, selon le sondage  CNN  cnn.com  Des Moines Register (DMR). Cela a été aidé en partie par une couverture extrêmement favorable des médias du capital.

La première place de la campagne dans l'Iowa a faibli en hiver, lorsque Buttigieg a chuté de 10 points lors du sondage CNN-DMR du 10 janvier. Le dernier grand sondage avant le vote ( Emerson College du 2 février 2020) lui donne 15% des voix.

Malgré ces sondages négatifs, plusieurs personnes sur le terrain dans l'Iowa ont déclaré que Buttigieg avait un solide jeu sur le terrain et dominait certaines zones riches.

Le problème pour l'aile d'établissement du parti est que Biden est viable dans beaucoup plus d'États que Buttigieg, en particulier les États de Caroline du Sud et de Super Tuesday, selon certains sondages récents. Buttigieg continue de lutter pour construire une coalition diversifiée et obtient de mauvais résultats parmi les électeurs noirs. Son travail avec  McKinsey & Company, une société de conseil qui aide les entreprises clientes peu recommandables à s'engager dans les actes les plus vils du capitalisme, est également devenu  une  source de controverse.

McKinsey,  selon les rapports, a été complice de «certaines des débâcles commerciales et financières les plus spectaculaires de ces dernières décennies». Il a travaillé pour le compte de nombreux régimes autoritaires, de sociétés pharmaceutiques complices de la crise des opiacés et de l'Agence d'immigration et des douanes.. Ce ne sont pas des associations flatteuses pour de nombreux électeurs potentiels dans la primaire du Parti démocrate.

La campagne Sanders plaide pour l'optimisme

Indépendamment de la performance de Bernie Sanders lors de la première course primaire de 2020, il était largement anticipé parmi les progressistes que les médias du capital et l'establishment du Parti démocrate  peindraient ses résultats Krystal Ball describes the state of the field on the day of the Iowa Caucus. nnAbout Rising: nRising is a weekday morning show with bipartisan hosts that breaks the mold of morning TV by taking viewers inside the halls of Washington power like never before. The show leans into the day's political cycle with cutting edge analysis from DC insiders who can predict what is going to happen. It also sets the day's political agenda by breaking exclusive news with a team of scoop-driven reporters and demanding answers during interviews with the country's most important political newsmakers. nnFollow Rising on social media:nnWebsite: Hill.TVnnFacebook: facebook.com/HillTVLive/nnInstagram: @HillTVLivennTwitter: @HillTVLivennFollow Saagar Enjeti u0026 Krystal Ball on social media:nnTwitter: @esaagar and @krystalballnnInstagram: @esaagar and @krystalmball de la manière la plus négative possible. Si Sanders arrivait en première place, ils diraient que les résultats sont illégitimes. S'il venait en deuxième position, ils rédigeraient sa nécrologie politique.

Mais les résultats du caucus de l'Iowa montrent que même face à des obstacles sans précédent et à des courtiers malhonnêtes en charge du processus primaire du Parti démocrate, le mouvement populaire derrière la campagne de Sanders peut gagner.

« Oui, ce qui s'est passé était injuste pour Bernie », a déclaré Naomi Klein dans  un fil sur Twitter. « Ne laissez pas cela devenir l'ambiance de cette campagne... Les organisateurs et les bénévoles de l'Iowa qui ont travaillé leurs ânes pendant des mois ont le droit de se sentir en colère, navrés et démoralisés aujourd'hui. Prenons donc bien soin les uns des autres, c'est ce que font les mouvements. Et ça va être un long combat. »

Les enjeux n'ont jamais été aussi importants

Alors que les attaques contre les droits des femmes, les soins de santé, l'environnement et la démocratie s'intensifient, nous aurons plus que jamais besoin de journalistes véridiques.

À Truthout, contrairement à la plupart des médias, notre journalisme est exempt d'influence et de censure du gouvernement et des entreprises. Mais cela n'est durable que si nous avons votre soutien. Si vous aimez ce que vous lisez ou appréciez simplement ce que nous faisons, allez-vous prendre quelques secondes pour contribuer à notre travail?

 Michael Corcoran

Michael Corcoran est un journaliste basé à Boston. Il a écrit pour le Boston Globe, The Nation, The Christian Science Monitor, Extra!, NACLA Report on the Americas et d'autres publications. Suivez-le sur Twitter: [@] mcorcoran3.

 histoireetsociete.wordpress.com

 Commenter