08/02/2020 francais.rt.com  4 min #168721

Municipales : les candidats Lrem, cibles privilégiées d'actions de Gilets jaunes ? (Video)

Depuis le début des campagnes pour les élections municipales 2020, des Gilets jaunes se font entendre en perturbant les meetings de plusieurs candidats LREM à travers la France. Un mode d'action qui se généralise.

Une poignée de Gilets jaunes est venue perturber le lancement de la campagne pour les élections municipales de Tours (Indre-et-Loire) du candidat investi par La République en marche (LREM), Benoist Pierre, le 6 février 2020.

Les candidats du parti au pouvoir aux élections municipales de 2020 semblent être les cibles privilégiées de certains Gilets jaunes, venus leur montrer que le mouvement ne s'essouffle pas et que leur colère et leurs revendications demeurent d'actualité.

Plusieurs dizaines de Gilets jaunes ont ainsi interrompu «le meeting du candidat macroniste à Tours», Benoist Pierre, avec le désormais fameux chant «On est là», tout en brandissant leurs gilets fluorescents. Le candidat, pantois, a ensuite regardé ses soutiens entamer une timide Marseillaise pour tenter de prendre l'ascendant sur les perturbateurs.

Un #CoucouLREM magnifique ! Voici le meeting du candidat macroniste à Tours aux #Municipales2020... Bravo les amis Gilets jaunes ! 👍🥳
À qui le tour ?

Les chants, une fois terminés, ont fait place au dialogue entre les Gilets jaunes et les sympathisants du candidat Benoist Pierre. L'un des Gilets jaunes a alors glissé : «Mais les élections de quoi ? On nous donne le choix entre la peste et le choléra.»

⚡🔴 - Le meeting du candidat #LREM sans étiquette, Pierre Benoist interrompu à #Tours par des manifestants protestant contre la #reformedesretraites.#Macron #greve6février #Municipales #Municipales2020 #GiletsJaunes

Le 6 février, ce type d'action s'est multiplié aux quatre coins du pays. A Bègles (Gironde), une vingtaine de Gilets jaunes sont, par exemple, venus devant «la salle où se [tenait] la réunion publique du candidat LREM», avec pour objectif de faire un maximum de bruit.

Marcel Aiphan  06/02/2020 20:30:02 506 385  14290/2797
Grilles et casques à l’entrée pour la réunion «publique» du candidat #LREM à la mairie de Bègles
Ça devrait les interpeller mais notre majorité minoritaire préfère se terrer plutôt que de se remettre en question
Ça finira mal#greve6fevrier #GreveGenerale

A Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ce même 6 février, une trentaine de Gilets jaunes ont accueilli en chanson la secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, en déplacement pour soutenir le candidat LREM.

La ministre n'est pas toujours pas arrivée à Saint-Denis les personnes à l'extérieur sont toujours là et veulent se faire entendre du candidat LREM

De la même manière, à Marseille (Bouches-du-Rhône), une réunion organisée par le parti au pouvoir a été bousculée «par des manifestants CGT et Gilets jaunes», le 7 février.

Opération #CoucouLREM à Marseille ! 👍📢🇫🇷
Municipales à Marseille : une réunion de LREM perturbée par des manifestants CGT et gilets jaunes

Des Gilets jaunes se sont aussi invités à la réunion publique LREM de Charles Dayot à Mont-de-Marsan (Landes), le 6 février.

Les #GiletsJaunes se sont aussi invités à la réunion publique lrem de Charles Dayot à Mont-de-marsan

🇫🇷😆#Municipales à #Mont_de_Marsan : la présentation de la liste de #Charles_Dayot chahutée par des #Gilets_Jaunes -

Plusieurs dizaines de Gilets jaunes sont également venus manifester devant l'Espace Franquin à Angoulême (Charente), où le maire sortant et candidat soutenu par Les Républicains et LREM, Xavier Bonnefont, présentait sa liste. Les manifestants ont détourné le  coronavirus en «macronavirus».

#Corona #France « Alerte décontamination » des manifestants ont perturbé ce soir la présentation de liste de Xavier Bonnefont, Ils considèrent que ce maire candidat #LREM à Angoulême est « contaminé » par la politique du CORONA #Macron 🤭.#retraites #greve6fevrier #GiletsJaunes

Un nouveau mode d'action des Gilets jaunes ?

En réalité, il ne s'agit pas d'un coup d'essai pour les Gilets jaunes, qui mènent ce type d'action depuis le début des campagnes pour les municipales. En effet, le 28 janvier à Paris, la cérémonie des vœux de  Frédérique Calandra, maire du XXe arrondissement ex-PS et désormais pro-Griveaux (LREM), a été sévèrement ébranlée. La veille, quelques dizaines de manifestants s'étaient rendus au théâtre Bobino, dans le XIVe arrondissement de Paris, pour perturber le meeting de lancement de campagne de  Benjamin Griveaux, candidat à la Mairie de Paris pour le compte de La République en marche.

 Lire aussi : Municipales à Paris : en campagne, Marlène Schiappa se fait interpeller par des manifestants

 francais.rt.com

 Commenter
admin 2020-02-08 #9057

ça c'est bien,
il faut diversifier les fronts

Référencé par : 1 article