09/02/2020 reseauinternational.net  4 min #168757

Qu'est-il arrivé au maréchal Friedrich Paulus après sa capture à Stalingrad par l'armée rouge ?

Le 31 janvier 1943, l'ultimatum du commandement soviétique réclamant un cessez-le-feu immédiat à Stalingrad et la reddition totale des troupes allemandes a été accepté par le maréchal Paulus. À 13 heures ce jour-là, Paulus a été capturé par des soldats soviétiques.

Mais quel a été le sort du feld-maréchal Friedrich Paulus, commandant de la 6ème armée qui a été défaite à Stalingrad ?

Le maréchal Paulus lors de la bataille de Stalingrad

Le général Paulus a été promu maréchal peu de temps avant d'être capturé par des soldats soviétiques. En lui accordant ce titre, Hitler espérait qu'il n'y aurait pas de reddition, et, selon lui, les feld-maréchaux ne se rendaient pas à l'ennemi. Il s'attendait vraiment à ce que Paulus se suicide. Cela ne s'est pas produit et le matin du 31 janvier 1943, le commandement soviétique reçut une demande de reddition du grand maréchal. Avant d'être capturé, le dernier emplacement de son quartier général se trouvait au sous-sol du bâtiment du grand magasin central de Stalingrad et c'est à cet endroit qu'il a été fait prisonnier par les forces soviétiques.

Le maréchal Paulus lors sa capture à Stalingrad

Au moment de sa capture, le feld-maréchal était très malade. Il a donc d'abord été envoyé à l'hôpital puis, une fois guéri, il s'est retrouvé dans un camp de prisonniers pour officiers supérieurs situés au monastère Saint-Euthyme de Souzdal.

Paulus est longtemps resté fidèle à son idéologie national-socialiste. Il considérait la création de « l'Union des officiers allemands » pro-soviétique comme de la haute trahison. Son attitude envers les idées nazies a changé après la tentative d'assassinat contre Hitler. Les conspirateurs ont été brutalement traités, et parmi eux se trouvaient des amis du maréchal. La lettre de sa femme a été la dernière goutte d'eau qui a fait déborder le vase et il est devenu anti-nazi. Le 8 août 1944, un discours de Paulus au peuple allemand a été diffusé à la radio. Il y appelait le peuple à sauver le pays et à se débarrasser de Hitler. Il a signé des tracts anti-guerre de sa propre main. Quelques jours plus tard, Paulus rejoignait « l'Union des officiers allemands » puis le Comité national pour une Allemagne libre.

Suite à cela, en Allemagne, les nazis ont immédiatement réagi : le fils de Paulus, qui avait combattu à Stalingrad en tant que capitaine, a été emprisonné et sa femme et sa fille ont été assignées à résidence.

Après la fin de la guerre, sa situation est restée inchangée pendant quelques temps. Comme les autres généraux capturés à Stalingrad, il a continué d'être détenu. En 1946, Paulus s'est rendu en Allemagne, où il a participé au procès de Nuremberg en tant que témoin. Après cela, il a vécu encore plusieurs années en URSS, à Ilyinsky, Moscou (selon d'autres rapports, à Zagoryansky). Le « prisonnier personnel » de Staline s'était engagé dans l'auto-éducation, lisait la littérature du parti et préparait les discours devant les généraux soviétiques. Le maréchal avait son médecin, son cuisinier et son aide de camp. Des parents allemands lui envoyaient constamment des lettres et des colis.

Après la mort de Staline, Paulus a été autorisé à partir pour Berlin. Lorsqu'il a rencontré le chef de la République démocratique allemande V. Ulbricht, il a assuré aux autorités qu'il ne comptait vivre qu'en Allemagne de l'Est. Il a choisi la ville de Dresde comme lieu de résidence. Paulus s'est vu attribuer une voiture, un aide de camp et le droit de porter des armes personnelles. Le Centre d'histoire militaire a été créé en 1954 et Paulus l'a dirigé. À cette époque, son activité d'enseignement a commencé : à l'École supérieure de la caserne de police populaire (la future armée de la République démocratique allemande), il a donné des conférences sur l'art militaire et fait des rapports sur la bataille de Stalingrad.

Friedrich Paulus à une conférence de presse à Berlin en 1954

Friedrich Paulus est décédé le 1er février 1957. C'était la veille du 14ème anniversaire de la défaite de son armée à Stalingrad.

source :  What Happened to Field Marshal Friedrich Paulus After He Was Captured by the Red Army?

via  lagazetteducitoyen.over-blog.com

 reseauinternational.net

 Commenter
Référencé par : 1 article