09/02/2020 lesakerfrancophone.fr  6 min #168779

Coronavirus : l'épidémie recule

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus est en déclin

Par  Moon of Alabama − Le 8 février 2020

La nouvelle épidémie de coronavirus (nCoV19) est un danger en recul, mais ses effets resteront avec nous pendant un certain temps. Voici la situation actuelle.

 Rapport de Caixin (traduction automatique) :

En général, avec l'augmentation des efforts d'isolement et de traitement, le nombre de nouveaux cas suspects à l'échelle nationale a diminué et le nombre de nouveaux cas confirmés en dehors du Hubei a diminué pendant 4 jours consécutifs. La situation de la nouvelle épidémie de coronavirus s'est peut-être améliorée. Le 7 janvier, le premier cas confirmé est apparu dans une seule ville et le nombre de nouveaux cas guéris a dépassé le nombre de nouveaux décès pendant 9 jours consécutifs, indiquant que l'épidémie était sous contrôle.

Le graphique ci-dessous montre les nouveaux cas suspects par jour (en jaune) et le nombre de nouveaux cas confirmés par jour (en rouge).

Source:  Dxy -  Agrandir

Les nouveaux cas suspectés sont testés et il faut environ un jour avant qu'ils ne soient «convertis» en cas confirmés ou retirés du décompte. Il est donc logique de combiner ces chiffres et d'afficher un total de nouveaux cas par jour.

 Source : Commission nationale de la santé de Chine  Agrandir

Le nombre de nouveaux cas en Chine se stabilise désormais autour de 8 000 par jour et la tendance semble être à la baisse.

Le  nombre total de cas confirmés en Chine pendant l'épidémie de nCov19 est désormais de 34 546 ; 2 050 personnes ont guéri et sont sorties des hôpitaux ; 722 personnes sont mortes jusqu'à présent. Cela laisse 31 774 personnes infectées confirmées, dont 6 101 sont dans un état grave. Il y a 27 657 cas suspects pour un total actuel d'environ 60 000 cas, suspects et confirmés.

Les autorités chinoises s'efforcent de retrouver ceux qui ont été en contact avec des personnes infectées. 345 498 personnes ont été identifiées comme ayant eu un contact étroit avec des patients infectés. 189 660 d'entre elles sont actuellement sous observation médicale.

L'épidémie est toujours une affaire locale chinoise. Sur 34 956 cas mondiaux, 34 664 se trouvent en Chine.

Sur les 32 000 cas confirmés actuellement, 25 000 se trouvent dans la province du Hubei. La capitale provinciale Wuhan compte à elle seule 13 600 cas.

Les services de santé et les personnels à Wuhan ont été  extrêmement stressés (à lire en anglais) en janvier. Le taux de mortalité (en bleu, voir graphique ci-dessous) y dépassait 5% des cas avant de descendre en dessous de 3%. Le taux de mortalité des cas de nCoV19 dans toute la Chine (en jaune) est maintenant d'environ 2%. Le taux du reste du monde (gris), avec probablement trop peu de cas au total pour être significatif, est de 0,17%.

Source :  Dxy -  Agrandir

Un certain nombre de médicaments antivirus sont actuellement testés sur les malades. Certaines combinaisons semblent aider, ce qui fera encore baisser le taux de mortalité.

La ville de Wuhan reçoit enfin toute l'aide possible. Des personnels médicaux de l'armée ont été envoyés dans la ville. Les patients y sont classés dans différentes catégories et placés dans  différents hôpitaux :

Un total de 1 600 lits à l'hôpital de Leishenshan (Thunder God Mountain) sera livré le 8 février, a déclaré Hu Yabo, maire adjoint de Wuhan lors d'une conférence de presse le 7 février. La ville possède déjà 8 895 lits dans 28 hôpitaux désignés pour les patients infectés par le nouveau coronavirus, et 1 000 lits à l'hôpital de Huoshenshan, qui sont utilisés pour les patients gravement malades. Il y a 4 250 lits pour les patients présentant des symptômes bénins dans trois hôpitaux temporaires transformés en établissement public de la ville, qui augmenteront de 5 400 lits à l'avenir.

Il y aura bientôt 21 000 lits pour 13 600 cas confirmés. Seuls 15% d'entre eux deviendront graves.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a  déclaré que 88% des personnes décédées avaient plus de 60 ans. 76% des morts étaient des hommes et 70% des morts souffraient de maladies sous-jacentes. Il s'agissait très probablement de gros fumeurs.

Peu d'enfants sont infectés ou, s'ils le sont, ne présentent que de  légers symptômes :

"L'âge médian des patients se situe entre 49 et 56 ans", selon un rapport publié mercredi dans JAMA. "Les cas chez les enfants ont été rares." Alors pourquoi plus d'enfants ne tombent-ils malades ? "Ma forte supposition éclairée est que les jeunes sont infectés, mais ils contractent la maladie relativement plus douce", a déclaré le Dr Malik Peiris, chef de virologie à l'Université de Hong Kong, qui a développé un test de diagnostic pour le nouveau coronavirus.

On ne sait toujours pas si le virus peut être propagé par une personne avant que cette personne ne présente des symptômes. Une étude allemande qui l'a dit a été  retirée et une nouvelle étude japonaise qui le dit  semble douteuse et non vérifiée.

Pendant la période des  festivités du nouvel an lunaire, quelque 400 millions de personnes en Chine voyagent pour voir leur famille. De nombreuses usines ferment leurs portes pendant deux ou trois semaines. Alors que cette année les voyages ont accru la propagation géographique de l'épidémie, la fermeture des usines a probablement diminué le nombre de contacts que les gens auraient pu avoir autrement.

L'économie de la Chine est gravement affectée par l'épidémie.

Après le Nouvel An lunaire du 25 janvier, les ventes de propriétés sont restées nulles au lieu de remonter à leur hauteur normale.

 Source : Capital Economics -  Agrandir

La congestion routière est à un niveau record.

 Source : Capital Economics -  Agrandir

Les autorités chinoises devront bientôt trouver un équilibre entre la sécurité publique et la nécessité de rétablir les activités économiques. Ils resteront probablement prudents. Ils voudront s'assurer que l'épidémie est sous contrôle total avant de permettre un retour à la vie normale.

De nouvelles fermetures d'usines et des couvre-feux interrompront les chaînes d'approvisionnement et affecteront l'économie mondiale. Cela accélérera probablement le « découplage » de la Chine, promu par Trump aux États-Unis.

Moon of Alabama

Traduit par jj, relu par Hervé pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter