10/02/2020 europalestine.com  3 min #168817

Israel interdit aux Palestiniens d'exporter leurs produits

Israel vient d'annoncer une interdiction pour les Palestiniens d'exporter leurs productions agricoles vers la Jordanie, c'est à dire la seule voie actuellement possible d'exportation pour les Palestiniens de Cisjordanie.

Agriculteurs palestiniens pendant une récolte de choux-fleurs dans la Vallée du Jourdain le 1er février dernier

La Palestine occupée, est déjà un marché captif essentiel pour Israël, qui y déverse notamment tous ses produits excédentaires.

ET le gouvernement met quotidiennement toutes sortes d'obstacles à la production et à la livraison de produits palestiniens à l'intérieur comme à l'extérieur de la Palestine occupée.

A tel point que de nombreux produits vulnérables comme les produits laitiers palestiniens deviennent invendables quand ils bloqués pendant trop longtemps aux checkpoints.

En 2019, les exportations de l'Autorité Palestinienne ont atteint un montant de 502 million shekels (soit quelque 125 millions d'euros), rapporte le quotidien Haaretz.

Mais c'est encore trop pour le gouvernement israélien, qui ne manque pas de crier à la "déligitimation" quand on boycotte les produits qu'il exporte, et qui proviennent très souvent des terres volées aux Palestiniens, notamment dans la Vallée du Jourdain occupée, et que Netanyahou et Gantz veulent maintenant annexer.

"Désormais, tous les produits agricoles palestiniens, incluant les fruits, les légumes, les dattes et l'huile d'olive, sont interdit à l'exportation vers les marchés étrangers, via la Jordanie (frontière également contrôlée par l'armée israélienne)", ont annoncé les autorités israéliennes.

Déjà en temps "normal" Israel faisait couramment faire demi-tour à des produits palestiniens destinés à l'export.

Ainsi le mois dernier, Israël a refusé le passage à 9 des 25 camions de produits palestiniens destinés à la Turquie, via la Jordanie, rapporte le quotidien israélien.

Et il y a une dizaine de jours, le ministre israélien de la défense, Naftali Bennett avait déjà donné l'ordre de ne plus laisser rentrer en Israël les produits palestiniens.
Ceci en représailles d'une tentative de l'autorité palestinienne de se fournir
en veaux, ailleurs qu'en provenance d'Israel, qui parvenait jusqu'ici à refourguer 140.000 veaux par an aux Palestiniens.
"Une rupture des accords d'Oslo", aurait dit Israël... qui s'y connait en terme de rupture des accords et de boycott de tout un peuple colonisé et exproprié à outrance.
Du coup, en représailles également, blocage non seulement des produits palestiniens vers Israel, mais également vers Gaza sous blocus, et également de tous les dons fait à des Gazaouis (individus comme institutions).

Une raison supplémentaire d'intensifier la campagne de boycott de tous les produits exportés en France par l'occupant israélien !

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Sources : Haaretz et Reuters

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter
admin 2020-02-10 #9061

et voilà le plan de [foutez-moi la] paix