11/02/2020 reseauinternational.net  2 min #168852

Les militaires Us quittent 15 bases en Irak

Les troupes américaines ont commencé leur retrait de 15 bases situées sur le territoire irakien, affirme Al-Arabiya. Néanmoins, les soldats stationnés dans les bases à Erbil et d'Al-Asad resteraient sur place.

Suite à la décision du parlement irakien qui réclamait le départ de toutes les forces étrangères du pays, les militaires américains ont entamé leur retrait de 15 bases en Irak, a annoncé lundi 10 février la chaîne Al-Arabiya.

Pour l'heure, aucun commentaire officiel à ce sujet n'a été fait ni par Washington ni par Bagdad. La chaîne affirme cependant que les militaires n'envisagent pas de quitter les bases à Erbil et d'Al-Asad.

Toujours selon Al-Arabiya, la France, l'Allemagne et l'Australie ont envoyé au gouvernement irakien des demandes de retrait de leurs troupes du pays.

Retrait sur fond de menaces iraniennes

Auparavant, les États-Unis avaient fait part de leur déception face à la décision des députés irakiens qui faisait suite au meurtre à Bagdad du commandant de la Force iranienne Al-Qods Qassem Soleimani  dans une frappe ordonnée par Donald Trump.

Selon Washington, le général a été éliminé en réponse aux attaques visant les bases de la coalition internationale en Irak et l'ambassade américaine à Bagdad. Téhéran a pour sa part qualifié le meurtre de Soleimani d'acte terroriste et  promis de riposter.

source :  fr.sputniknews.com

 reseauinternational.net

 Commenter