12/02/2020 reporterre.net #168891

Compteurs Linky : Engie et Edf mis en demeure pour leur collecte de données

Le « gendarme » français des données personnelles estime que le consentement recueilli par les deux groupes auprès des utilisateurs « n'est ni spécifique ni suffisamment éclairé ». Ce qui contrevient au Règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur en mai 2018.

Pour elle, le consentement n'est pas spécifique car « EDF et Engie recueillent par le bais d'une seule et unique case à cocher le consentement pour deux opérations clairement distinctes : l'affichage dans l'espace client des consommations quotidiennes et l'affichage des consommations à la demi-heure ».

Par ailleurs, la Cnil a constaté que la rédaction d'une question du formulaire de consentement de recueil des données pouvait « induire l'abonné en erreur », de sorte que son consentement ne puisse pas forcément être « éclairé », comme le demande la loi.

Elle souligne aussi que « les durées de conservation des données pour les compteurs Linky sont parfois trop longues au regard des finalités ». Elle donne trois mois à EDF et Engie pour se mettre en conformité.

 reporterre.net

 Commenter