12/02/2020 les-crises.fr  2 min #168911

L'Ukraine demande à Israël de ne pas critiquer l'hommage aux collaborationnistes - Par Cnaan Liphshiz

Source :  The Times of Israël, Cnaan Liphshiz, 12-01-2020

JTA - Un diplomate ukrainien a demandé à Israël de ne pas se mêler du débat sur l'hommage rendu à des collaborationnistes nazis.

L'intervention de jeudi de Gennady Nadolenko, ambassadeur ukrainien à Tel Aviv, reflète une escalade dans le désaccord entre Israël et l'Ukraine sur la question.

Le sujet touche à des « questions internes à la politique ukrainienne » et les protestations d'Israël à ce sujet sont « contre-productives », a déclaré Nadolenko aux diplomates israéliens, selon le site d'information Jewish.ru.

La semaine dernière, l'ambassadeur d'Israël en Ukraine, Joel Lion, et son homologue polonais Bartosz Cichocki ont écrit une lettre ouverte aux responsables ukrainiens, condamnant l'hommage, soutenu par le gouvernement, rendu à Stepan Bandera et Andryi Melkik, deux collaborationnistes du Troisième reich.

Les deux hommes avaient déjà auparavant écrit une lettre sur le sujet. En 2018, Lion avait déclaré être choqué par les manifestations d'adoration pour Bandera, déclarant : « Je ne comprends pas comment la glorification de ceux qui ont été directement impliqués dans d'horribles crimes antisémites aide à combattre l'antisémitisme et la xénophobie. »

Les diplomates ukrainiens avaient auparavant évité de commenter publiquement les protestations de Lion.

La vénération de collaborationnistes nazis - qui ont notamment participé à l'assassinat de Juifs -, est un phénomène qui se développe en Europe de l'Est, où beaucoup considèrent ces individus comme des héros pour leur résistance face au communisme de l'Union soviétique.

Source :  The Times of Israël, Cnaan Liphshiz, 12-01-2020

 les-crises.fr

 Commenter