19/03/2020 les-crises.fr  5 min #170587

Mit : Voici 6 des principales différences entre la grippe et le coronavirus

Source :  MIT Technology Review, 10-03-2020

L'Organisation mondiale de la santé a publié un rapport soulignant les différences entre la grippe et le  coronavirus.

Il existe des similitudes évidentes :

Ils se propagent tous deux par contact. Toucher une personne ou une surface contaminée, puis se toucher le visage est un moyen sûr de tomber malade (il est également possible que le Covid-19 se propage par les gouttelettes dans l'air provenant de la toux ou de l'éternuement d'une personne infectée).

De nombreux symptômes sont similaires : ils ciblent tous deux le système respiratoire, et de manière variable. Ils provoquent tous deux des fièvres, de la fatigue et de la toux. Les cas respiratoires graves peuvent se transformer en pneumonie, qui peut être mortelle.

Cette chronique s'inscrit dans  le cadre de notre couverture continue de l'épidémie de coronavirus/Covid-19. Vous pouvez également vous inscrire à  notre bulletin d'information dédié.

Voici six différences entre le coronavirus et la grippe :

- Le coronavirus semble se propager plus lentement que la grippe. C'est probablement la plus grande différence entre les deux. La grippe a une période d'incubation plus courte (le temps qu'il faut à une personne infectée pour présenter des symptômes) et un intervalle sériel plus court (ou le temps entre deux cas successifs). L'intervalle sériel du coronavirus est d'environ cinq à six jours, alors que l'intervalle entre les cas de grippe est plutôt de trois jours, selon l'OMS. La grippe se propage donc toujours plus rapidement.

- La dispersion : L'excrétion virale est ce qui se produit lorsqu'un virus a infecté un hôte, s'est reproduit et est maintenant libéré dans l'environnement. C'est ce qui rend un patient contagieux. Certaines personnes commencent à excréter le coronavirus dans les deux jours suivant la contamination et avant de présenter des symptômes, bien que ce ne soit probablement pas le principal mode de propagation, selon l'OMS. (Toutefois,  un article non revu par des pairs cette semaine suggère également que les patients atteints de coronavirus dispersent d'énormes quantités du virus à ces stades précoces, alors qu'ils n'ont aucun symptôme ou seulement des symptômes légers). Le virus de la grippe  se répand généralement dans les deux premiers jours suivant le début des symptômes, et cela peut durer jusqu'à une semaine. Mais  une étude publiée cette semaine dans le Lancet, qui portait sur des patients en Chine, a montré que les survivants excrétaient encore le coronavirus pendant environ 20 jours (ou jusqu'à leur mort). L'un d'entre eux l'excrétait encore après 37 jours, alors que la durée la plus courte détectée était de huit jours. Cela semble indiquer que les patients atteints de coronavirus restent contagieux beaucoup plus longtemps que ceux atteints de la grippe.

- Infections secondaires. Comme si le fait de contracter un coronavirus n'était pas suffisant, cela entraîne en moyenne deux autres  infections secondaires. La grippe peut parfois provoquer une infection secondaire, généralement une pneumonie, mais il est rare qu'un patient grippé contracte deux infections après la grippe. L'OMS a averti que le contexte est essentiel (une personne qui contracte un coronavirus peut déjà avoir combattu une autre affection, par exemple).

- Ne vous en prenez pas aux enfants morveux, les adultes transmettent le coronavirus. Alors que les enfants sont les premiers responsables de la transmission de la grippe, ce coronavirus semble être transmis entre adultes. Cela signifie également que les adultes sont les plus touchés, surtout ceux qui sont plus âgés et qui ont des problèmes médicaux sous-jacents. Selon le Washington Post, les experts sont  perplexes quant à la raison pour laquelle  les enfants semblent protégés des pires effets du coronavirus. Certains disent qu'ils pourraient déjà avoir acquis une certaine immunité contre d'autres versions du coronavirus qui apparaissent dans le rhume ; une autre théorie est que les systèmes immunitaires des enfants sont toujours en alerte et pourraient simplement être plus rapides que ceux des adultes dans la lutte contre le Covid-19.

- Le coronavirus est beaucoup plus mortel que la grippe. Jusqu'à présent, le taux de mortalité pour le coronavirus (le nombre de décès rapporté au nombre de cas signalés) est d'environ 3 à 4 %, bien qu'il soit probablement plus faible car de nombreux cas n'ont pas encore été signalés. Le taux de la grippe est de 0,1 %.

- Il n'existe ni remède ni vaccin contre le coronavirus. Pas encore, en tout cas,  bien que des travaux soient en cours. Il existe cependant un vaccin contre la grippe - et tout le monde devrait le recevoir, notamment parce que le fait d'être vacciné pourrait contribuer à alléger la charge de travail des services médicaux, qui seront surchargés dans les semaines à venir.

Source :  MIT Technology Review, 10-03-2020

Traduit par les lecteurs du site  les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

 les-crises.fr

 Commenter