19/03/2020 lilianeheldkhawam.com  12 min #170618

Les personnes âgées livrées à la haute finance globale. Lhk

Les EHPAD, Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, sont au front de l'épidémie en cours. Une eurodéputée signalait hier que « Dans les EHPAD, je crains une crise de la même intensité que lors de la canicule de 2003 ». A juste titre!

 regards.fr

Jusque-là, pas grand chose à redire. Cela peut arriver qu'une grosse tourmente inattendue s'abatte sur un groupe de la population. Notre problème est ailleurs.

On nous signale 11 décès rien que dans l'EHPAD de Thise dans le Doubs. Et le journal d'ajouter: » Sachant que ces défunts ne comptent pas dans les statistiques du coronavirus, faute de tests. » Vous lisez bien! Les personnes très avancées en âge ne semblent pas testées et donc pas soignées? La fameuse molécule du professeur Raoult serait donc elle aussi confinée! Cela se passe en France

 estrepublicain.fr

Dans le même article, on relèvera:

« La direction a tout de même demandé aux personnels de ne pas ébruiter l'information », confie le parent d'un salarié.

« D'autant qu'il n'y a plus aucun test réalisé auprès des patients. Or, depuis qu'ils sont passés en confinement, avec arrêt des visites des proches, plus de dix d'entre eux sont décédés. Pas forcément tous du coronavirus, car en Ehpad beaucoup de personnes meurent de vieillesse, mais cela fait beaucoup sur une courte période. Sans compter qu'ils présentaient les symptômes. »

Qu'en pense le maire, l'élu qui doit veiller à la sécurité de ses administrés? Je vous laisserai lire:

« Côté mairie de Thise, le 1er adjoint Loïc Alain, qui devrait accéder au siège de maire samedi, indique : « Nous n'avons aucun élément. Même si nos rapports avec l'Ehpad sont bons, ils ne nous informent pas du nombre de décès ni de contaminés. » D'autant que les pensionnaires de l'Ehpad ne sont pas tous, loin de là, des habitants de Thise. « Ces derniers jours on a eu des décès mais on ne sait pas s'ils sont liés au coronavirus ou pas. »

Et ce mercredi ? « Nous avons eu une vieille personne décédée, mais elle n'était pas à l'Ehpad. Et même si elle l'avait été, on ne pose pas la question de la cause du décès », répond l'élu. Avant de préciser : « Nous, ce qui nous importe le plus, c'est que les soignants qui vont au sein de l'établissement ne traînent pas dans les commerces, que les gestes barrière soient respectés et que notre population ne soit pas exposée. » Bref, que ce soit étanche de part et d'autre ? « Oui, c'est cela. » »

Alors, face à autant de désinvolture, je me suis intéressée aux propriétaires de cet EHPAD. L'article nous apprend que « la maison de retraite Vill'alizé en question, propriété du groupe Korian«.

Et à quid de ce groupe Korian?

« Korian est une entreprise française de gestion de maisons de retraite médicalisées (EHPAD), de cliniques spécialisées (SSR), de résidences services, de soins et d'hospitalisation à domicile et est présent dans six pays (France, Allemagne, Belgique, Italie, Espagne et Pays-Bas). » (Wikipédia)

Création 2003 1
Forme juridique Société anonyme
Action Euronext : KORI
Siège social 21-25 rue Balzac,
75008 Paris
France
Actionnaires 23,71 % Predica ;
13,84 % Investissements PSP (Office d'Investissement des Régimes de pensions du secteur public)
6,49 % Malakoff Médéric Assurances
55,96 % flottant 2.
Activité EHPAD, Cliniques, Résidences seniors, soins infirmiers, hospitalisation à domicile
Effectif 50 000
TVA européenne FR34447800475 
Site web korian.com

Capitalisation 3 000 M€ (août 2019)
Chiffre d'affaires 3 336 M€ (31 décembre 2018)
Résultat net 123 M€ (31 décembre 2018)

Le principal actionnaire de l'EHPAD est une société d'assurance, propriété d'une banque!

Premier actionnaire est le groupe Predica. Et à qui appartient ledit groupe? Predica est une compagnie d'assurance de personnes, filiale du groupe Crédit agricole assurances.(Wikipédia)

Et Predica s'est diversifiée dans bien d'autre choses encore.

Predica est en 2012 le 1er assureur sur le marché de la dépendance.

En novembre 2011, Predica s'associe à Frey et AG Real Estate pour créer Frey Retail 1 et Frey Retail 2, deux véhicules d'investissement d'une capacité totale de 200 millions d'euros.

En juin 2013, le ministère des finances autorise Predica à racheter 4,81 % des parts d'ADP qui appartenaient précédemment à l'état et au FSI

En avril 2014, Predica monte à hauteur de 7,4 % au capital de la Société foncière lyonnaise 4. Le même mois, via Predica, le Crédit Agricole fait l'acquisition avec Aviva France du campus SFR pour 680 millions d'euros.

Fin 2014, Predica investit 93,7 millions d'euros dans les énergies renouvelables en détenant 50% d'un portefeuille de 440 MW de capacités installées.

Voici les autres actionnaires du groupe Korian

Investisseurs, et managers d'actifs du genre

Le 2ème actionnaire The Public Sector Pension Investment Board (PSP). Nous lisons sur leur site: » is one of Canada's largest pension investment managers. We invest funds for the pension plans of the Public Service, the Canadian Armed Forces, the Royal Canadian Mounted Police and the Reserve Force. We manage a diversified global portfolio in more than 75 industries and 75 countries. »

Petite remarque au sujet de ce fonds. Tout comme le groupe Predicta, ce groupe s'intéresse aux aéroports:

 reuters.com

Notre étude de cas sur cet EHPAD du Doubs ne cherche pas à le stigmatiser. Elle vise uniquement à démontrer que nos aînés sont aux mains de la finance et que cela n'est pas rassurant. En Suisse, la fondation Pro Senectute, l'organisation au service de la vieillesse. Leur site explique que Pro Senectute s'engage depuis un siècle pour le bien-être des personnes âgées. Aujourd'hui, nous sommes la plus grande organisation de services suisse spécialisée dans ce domaine.

Ce qui n'est nullement rassurant dans le cas de Pro Senectute a été de voir que l'ancienne vice-présidente de la Banque nationale suisse, et ancienne conseillère fédérale aux finances Widmer-Schlumpf qui a mis à mort la place financière a été nommée à la tête de la fondation en octobre 2016.

Je vous mets ci-dessous un extrait de Coup d'Etat planétaire (que je vous invite à lire pour comprendre ce qui nous arrive en matière de révolution sociétale, voire de coup d'Etat).

Liliane Held-Khawam

Extrait de Coup d'Etat planétaire

Le point 5 de l'Agenda 21 intitulé « Dynamique démographique et durabilité » reprend la problématique démographique chère aux adeptes du développement durable et de la géonomie. Cet élément est un fil rouge de la gouvernance contemporaine, qui pose sur la table la question d'un eugénisme dit libéral, incluant le principe de l'avortement, du tri génétique et de l'euthanasie.

Plus tôt, dans un essai paru en 1798, Malthus s'inquiétait déjà de l'évolution démographique de l'humanité 1: « Je pense pouvoir poser franchement deux postulats : premièrement, que la nourriture est nécessaire à l'existence de l'homme ; deuxièmement, que la passion réciproque entre les sexes est une nécessité et restera à peu près ce qu'elle est à présent. Je dis que le pouvoir multiplicateur de la population est infiniment plus grand que le pouvoir de la terre de produire la subsistance de l'homme. »

« Si elle n'est pas freinée, la population s'accroît en progression géométrique. Les subsistances ne s'accroissent qu'en progression arithmétique. Les effets de ces deux pouvoirs inégaux doivent être maintenus en équilibre par le moyen de cette loi de la nature qui fait de la nourriture une nécessité vitale pour l'homme ». Les siècles passent, mais l'obsession de la croissance démographique reste une thématique centrale des travaux des mondes politique et scientifique. La géonomie intègre elle aussi ces inquiétudes et vise à analyser les expansions ou effondrements de populations par les facteurs environnementaux. Ce serait l'accès facilité aux énergies fossiles et au nucléaire (à l'uranium) qui a permis une croissance démographique jusqu'à atteindre les 7 à 8 milliards d'individus (théorie des pulsations). Par conséquent, le jour où ces ressources viendraient à être épuisées, ou leur mise à disposition réduite, la population mondiale, qui devrait alors renoncer aux activités qui en dépendent, reviendrait à des sources d'énergie naturelles (c'est-à-dire précaires), et son effectif se contracterait alors pour redescendre à un niveau estimé à moins d'un milliard d'habitants.

La réduction des populations est un thème qui tient une place centrale dans les réflexions menées par l'oligarchie. L'ONU a par exemple pleinement intégré l'évolution démographique dans différents rapports et accords stratégiques planétaires. Une journaliste du Monde, Audrey Garric a relevé que « le fonds des Nations Unies pour la population, UNFPA, a affirmé dans son rapport de 2009 sur l'état de la population mondiale, présenté lors de la conférence de Copenhague le 18 novembre 2009, que le réchauffement planétaire ne peut être endigué que par une réduction massive de la population mondiale » 2. Suite à la publication de ce rapport, la ministre danoise du Développement a par exemple souhaité que la limitation démographique soit reprise dans l'accord issu du sommet sur le climat de Copenhague de décembre 2009.

En Suisse où l'Agenda 21 est pris très au sérieux, le parlement du canton de Neuchâtel a mis en place une loi qui oblige les Etablissements médico-sociaux et les homes -hors des centres de soins palliatifs- à accepter l'aide au suicide. L'Armée du Salut a été sèchement priée de suivre le mouvement. Exit donc les croyances religieuses et autres convictions personnelles. Pour le parlement en question, la liberté de choix des résidents, pas forcément malades, l'emporte sur le règlement des EMS et des homes. Ceci n'est toutefois valable que pour les établissements publics. En revanche, pas de contraintes si vous gérez un établissement privé. Les pauvres ont du coup davantage droit à la liberté de se suicider que les riches !

L'euthanasie, outil démographique de choix, connaît une progression importante dans un nombre croissant de pays, y compris dans la très civilisée Hollande. Grâce à une loi votée en 2002, l'euthanasie connait un boom fulgurant dans ce pays, avec plus de 7'000 personnes à éliminer pour l'année 2017 3. Les médecins sont tellement débordés par leur nouvelle activité qu'il a fallu en recruter de nouveaux. La chose a suffisamment été banalisée pour que de plus en plus de gens choisissent l'euthanasie sans pour autant être en phase terminale de maladies graves. Le taux de personnes euthanasiées car elles étaient en fin de vie a chuté en quelques années pour passer de 98% à 70%. A méditer...

Dernière information révélatrice de la mentalité ambiante. Selon des études, les Belges seraient favorables à l'arrêt des soins pour les plus de 85 ans. Evidemment que ceux qui ont les moyens de se payer les traitements ne sont pas concernés par une opinion publique chauffée à blanc par les coûts démesurés imposés par les Big pharma, et la privatisation des services publics de la santé...

Une société qui est capable d'euthanasier des personnes dans un cadre médical qui est supposé soigner, interpelle. Philip Nitschke, le médecin fondateur de l'ONG EXIT- international qui milite en faveur de l'euthanasie est une coqueluche des médias. Dans ses interventions médiatiques, il banalise la mort des personnes en bonne santé, mais qui ont dépassé les 70 ans 4. Et comme le business n'est jamais très loin du système, il vient de mettre au point une boîte-capsule, imprimable en 3D, qui facilite le suicide, et mute ensuite en cercueil. Ces messages portés par les médias populaires, eux-mêmes financés par l'oligarchie, sont autant de messages qui influenceront fatalement les personnes isolées vivant dans la précarité. Economies sur les coûts de la santé, des pensions des retraités, et autres subsides aux handicapés.

Annexes, Extraits du rapport de l'UNFPA de 2009 unfpa.org

  • « Le PIB/ habitant et la croissance démographique ont été les principaux moteurs de la hausse des émissions de carbone pendant les 3 dernières décennies du XXe siècle », clame l'UNFPA.
  • « Les changements climatiques récents ont en premier lieu le résultat du volume sans cesse grandissant des gaz à effet de serre libérés dans l'atmosphère, et la plupart de ces émissions sont dues à la consommation de combustibles fossiles. La déforestation y a contribué aussi pour une part importante. Du fait de la constante diminution de la couverture forestière, la capacité de la terre d'absorber l'excès de carbone venu de l'atmosphère a diminué ».
  • « Comme la rapidité de la croissance démographique, de celle des économies et de la consommation distance la capacité de la terre à opérer les ajustements nécessaires, les changements climatiques pourraient devenir beaucoup plus extrêmes - voire, peut-on penser, catastrophiques. La dynamique de la population ne dit qu'une partie d'une histoire plus vaste et plus complexe concernant la manière dont certains pays et individus ont recherché le développement et défini le progrès et la manière dont d'autres ne pouvaient à peu près faire entendre leur voix dans les décisions qui retentissent sur leur vie. »

1 « Essai sur le principe de population », Thomas Malthus, Encyclopaedia Universalis, 2016 2 « Faut-il réduire la population mondiale pour sauver la planète ? », Audrey Garric, ecologie.blog.lemonde.fr, 2010 3 « Any taboo has gone : Netherlands seese rise in demand for euthanasia », 2017, The Guardian 4 "Philip Nitschke, the man who think we shoud all choose when to die", 2016, Guardian

A ne pas rater:  lilianeheldkhawam.com

 lilianeheldkhawam.com

 Commenter