23/03/2020 2 articles tlaxcala-int.org  4 min #170807

Revenu de citoyenneté pour tous : la proposition du Président de la Sécurité Sociale italienne pour lutter contre la crise

 Antonio Cosenza

Coronavirus : comment relancer l'économie ? Le président de l'INPS [Institut National de Prévoyance Sociale, NdlT] italien conseille au gouvernement : « Donnons le revenu de citoyenneté à tout le monde ».

Le revenu de citoyenneté élargi à tout le monde : serait-ce la bonne solution pour protéger les familles et les travailleurs des conséquences économiques du Coronavirus ? Une possibilité - après les déclarations du Président de l'INPS Pasquale Tridico sur l'argument - que de plus en plus de syndicats de catégorie soutiennent.

Les mesures présentes dans le décret "Cura Italia" [Soin à l'Italie, NdlT] pourraient ne pas être suffisantes pour faire face aux conséquences économiques du Coronavirus. En effet, des familles et des entreprises, à court terme - surtout au cas où, comme prévu, le confinement imposé par le Président du Conseil serait prolongé de deux ou trois semaines - pourraient nécessiter un soutien économique plus important (par rapport au revenu de 600 € déjà accordé à peu de familles), au même titre que ceux qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté, avec le revenu de citoyenneté.

Beaucoup de pays, d'ailleurs, vont prendre ce type de mesures, avec une politique économique particulièrement expansive. On pense à Hong Kong, ou même aux USA, où le Président Donald Trump réfléchit à la possibilité de verser un revenu à tout citoyen majeur ou mineur pour relancer l'économie le plus vite possible. Et ce n'est pas par hasard si, en Europe, on commence à parler de revenu de citoyenneté européen.

L'Italie pourrait-elle suivre exemple de ces pays ? Le Président de l'INPS le souhaite.

Coronavirus : quelles mesures contre la crise économique ? Tridico appelle au revenu de citoyenneté pour tous

Dans son discours sur le "bazooka" de 25 milliards d'euro mis en place par le gouvernement italien, pour faire face à la crise réelle de l'économie, dûe à la diffusion du Coronavirus, le Président de l'INPS, Pasquale Tridico, a expliqué celle qui serait, d'après lui, la meilleure solution pour sortir de cette crise.

Plus précisément, Tridico a déclaré :

"Si je pouvais rajouter une réflexion d'économiste, j'aurais préféré un revenu de citoyenneté élargi à tout le monde, sans les conditions de celui qui existe déjà. Une sorte de basic income, de revenu de base".

Selon Tridico, donc, non seulement il est juste de suspendre les conditions imposées aux bénéficiaires actuels du revenu de citoyenneté, pour toute la période de l'urgence ; en plus, il faudrait élargir les conditions économiques pour les demandeurs de ce revenu, faisant ainsi en sorte d'élargir le revenu à un plus grand nombre de familles.

Pour faire un exemple, avec l'actuel ISEE [Indicateur de la Situation Economique Equivalente, une attestation des revenus de la famille, NdlT], un revenu pourrait être distribué à ceux qui ont perdu leur travail à cause du Coronavirus, ainsi qu'à ceux qui ont vu sensiblement baisser leur revenu dans les derniers mois.

Proposition acceptée même par les différents syndicats de catégories, selon lesquels il est absolument nécessaire de rendre universel et inconditionnel le soutien des revenus introduit par la loi 26/2019.

Revenu de citoyenneté pour tous (ou presque) : est-ce possible ?

Élargir le revenu de citoyenneté à toutes ces familles qui subissent le plus les conséquences économiques, serait peut-être possible, mais tout dépendra de la volonté du gouvernement, notamment des ressources déployées prochainement.

Le Président du Conseil, en effet, a même expliqué que ce qui a été fait par le décret "Cura Italia" n'est qu'un début, et qu'en avril il y aura un nouveau décret avec plus d'engagements pour les travailleurs et les familles.

Cette mesure - comme l'explique l'économiste Andrea Fumagalli sur le "Manifesto" - pourra être financée aussi par les ressources de la Banque Centrale Européenne, ainsi que par « une réforme fiscale progressive à moyen/long terme ». Cette mesure pourrait aussi « corriger et intégrer l'extension des différentes sortes de chômage technique » ; un instrument avantageux pour celles et ceux qui sont au chômage (pour lesquel·les, aujourd'hui, n'est prévue aucune aide), mais aussi pour celles et ceux qui ont subi une perte de revenus à cause de la crise : leur revenu serait complété jusqu'au seuil prévu par la mesure.

Courtesy of  Tlaxcala
Source:  money.it
Publication date of original article: 20/03/2020

 tlaxcala-int.org

 Commenter

Articles associés
23/03/2020 tlaxcala-int.org  7 min #170829

« Hélicoptère monétaire ? Oui, mais alors, que l'argent aille directement aux gens » Interview de l'économiste Andrea Fumagalli sur le revenu universel de base

Selon l'économiste de l'Université de Pavie et membre du Bas...

Andrea Fumagalli (Université de Pavie, Bin Italie)
Andrea Fumagalli, économiste à l'Université de Pavie et memb...
Oui, parce qu'aujourd'hui, la relation entre la croissance d...
Quelle est la différence avec la proposition d'Helicopter Mo...
Auparavant, le canal de transmission des liquidités créées p...