23/03/2020 caducee.net  3 min #170870

#covid-19 : l'équipe du Pr Raoult généralise le traitement à base de chloroquine à tous les patients positifs au coronavirus

Les Pr Philippe Brouqui, Pr Jean-Christophe Lagier, Pr Matthieu Million, Pr Philippe Parola, Pr Didier Raoult et la Dr Marie Hocquart ont annoncé sur le site de l'Institut Hospitalo-universitaire Marseille infection de la Timone leur volonté de traiter sans AMM tous les patients fébriles qui seraient positifs au COVID-19 avec une association d'hydroxychloroquine (200 mg x 3 par jour pour 10 jours) et d'Azithromycine (500 mg le 1er jour puis 250 mg par jour pour 5 jours de plus). Ils dénoncent par ailleurs le fait que ce traitement ne soit pas systématiquement intégré dans tous les essais cliniques en cours.

« Nous avons décidé :
· Pour les tous les malades fébriles qui viennent nous consulter, de pratiquer les tests pour le diagnostic d'infection à Covid 19 ;
· Pour tous les patients infectés, dont un grand nombre peu symptomatique ont des lésions pulmonaires au scanner, de proposer au plus tôt de la maladie, dès le diagnostic :
- un traitement par l'association hydroxychloroquine (200 mg x 3 par jour pour 10 jours) Azithromycine (500 mg le 1er jour puis 250 mg par jour pour 5 jours de plus), dans le cadre des précautions d'usage de cette association (avec notamment un électrocardiogramme à J0 et J2), et hors AMM. Dans les cas de pneumonie sévère, un antibiotique à large spectre est également associé. »

Le serment d'Hippocrate invoqué pour un traitement hors AMM

« Conformément au serment d'Hippocrate que nous avons prêté, nous obéissons à notre devoir de médecin. Nous faisons bénéficier à nos patients de la meilleure prise en charge pour le diagnostic et le traitement d'une maladie. Nous respectons les règles de l'art et les données les plus récemment acquises de la science médicale. »

En effet, le traitement mis en place par le professeur Raoult et ses équipes est clairement hors AMM à ce stade. Ce qui signifie qu'il n'a pas reçu les autorisations officielles pour être généralisé dans le cadre du COVID-19 en dehors de l'  essai clinique mené sur une vingtaine de patients.

Une démarche validée par l'ordre des médecins de la région PACA

« Le président a bien dit que nous étions en guerre... Or, quand on est en guerre, est-ce qu'on doit faire tout dans les clous ? La méthodologie ne doit pas être la même qu'en temps de paix. » Pierre Jouan, le président du Conseil régional de l'Ordre des médecins Paca pour FranceBleue Provence

Pour l'équipe du Pr Raoult, « il n'est pas moral que cette association ne soit pas incluse systématiquement dans les essais thérapeutiques concernant le traitement de l'infection à Covid-19 en France »

 Source

 caducee.net

 Commenter