24/03/2020 francais.rt.com  2 min #170941

Les magasins d'alimentation en première ligne face au virus

Alors que le prolongement du confinement se profile, les Français peuvent compter sur les magasins de proximité et les grandes enseignes encore ouverts. En première ligne face au virus, les employés tentent de se protéger.

Les magasins de proximité et les grandes surfaces continuent de tourner à plein régime alors que tous les autres établissements  non essentiels ont été fermés. Après la ruée au début du confinement, les petits commerces principalement alimentaires s'organisent et restent mobilisés : le matériel de protection distribué au personnel, les mesures barrières pour la clientèle ainsi que les horaires réaménagés.

Ainsi, les enseignes tentent de faire le nécessaire pour réduire les risques de contamination. Plusieurs grandes surfaces ont aussi annoncé faire le nécessaire pour protéger les clients. Des primes seront également versées aux employés présents.

Bonjour, nous mettons en place des caisses prioritaires dans nos magasins pour faciliter les courses des personnes âgées, des femmes enceintes et des personnes en situation de handicap. De plus, nous allons lancer un service de livraison disponible par téléphone qui leur est(1/2)
Auchan se mobilise pour permettre un accès prioritaire aux personnes les plus vulnérables.
Votre santé est notre priorité. ⬇

Les nombreux magasins encore ouverts rassurent les Français qui redoutent une pénurie. De leur côté, les marchands appellent également leurs clients à limiter au strict nécessaire leurs venues au supermarché et à bien respecter les mesures de sécurité.

 Coronavirus : par crainte d'un confinement total, les Français se sont rués vers les magasins

Pour éviter la confusion, un nouvel arrêté ministériel précise quels types de commerces peuvent rester ouverts et ne devront pas fermer. Cet arrêté, daté du 15 mars,  a été publié au Journal officiel.

Il n'y aura pas de pénurie alimentaire

De son côté le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a assuré, à la suite d'une réunion dimanche 15 mars avec les acteurs de la distribution et de l'agroalimentaire : «Il n'y aura pas de pénurie alimentaire si la conduite des Français est responsable. Continuez à faire vos courses comme avant.»

Le gouvernement devrait se prononcer le 24 mars sur une éventuelle prolongation du confinement de la population au-delà de la date initiale du 31 mars pour contrer l'épidémie.

 Coronavirus : A Bordeaux, les commerçants s’organisent

 francais.rt.com

 Commenter