26/03/2020 fr.news.yahoo.com  2 min #171069

Coronavirus : voici des poumons infectés par la maladie

Doctor with radiological chest x-ray film for medical diagnosis on patient’s health on asthma, lung disease and bone cancer illness

À partir du scanner thoracique d'un patient atteint de coronavirus, une équipe américaine est parvenue à modéliser des poumons infectés.

 Dr. Mortman GWUH - COVID-19 Patient VR Flythrough 2

Les images sont édifiantes. Depuis plusieurs semaines, le corps médical décrit les dommages provoqués par le coronavirus sur les poumons des patients. Comme des images valent mieux que de grands discours, des chercheurs américains de l'hôpital universitaire George Washington ont utilisé la réalité virtuelle pour produire une vidéo 3D de poumons infectés.

Une modélisation bien réelle rendue possible grâce au logiciel Surgical Theater qui permet de convertir de l'imagerie médicale en clichés de réalité virtuelle pour un résultat bluffant. Cette vidéo a été réalisée à partir du scanner thoracique d'un patient. Ce dernier, âgé d'une cinquantaine d'années, a été admis en soins intensifs et placé sous respirateur.

Toutes les zones sont attaquées

Sur cette vidéo d'1 minute 40, il est plutôt simple de distinguer le tissu pulmonaire sain de celui qui est endommagé. Une couleur vert jaunâtre permet de voir les nombreux endroits abîmés. Aucune zone n'est épargnée de chaque côté des poumons.

Une vidéo que l'équipe médicale estimait importante de rendre publique. "Il y a un tel contraste entre le poumon anormal infecté et le tissu pulmonaire sain adjacent. Il n'y a pas besoin d'être un docteur pour comprendre ces images", constate Keith Mortman, chef de la chirurgie thoracique à l'hôpital universitaire George-Washington dans un podcast.

Avant de poursuivre : "C'est quelque chose que le grand public peut regarder afin de prendre la mesure des dégâts que cela occasionne. Ce n'est pas concentré sur une seule partie des poumons, mais bien diffus sur les deux". Enfin, le praticien tient à adresser un message de prévention à l'ensemble de la population : "Quand cette inflammation se réduit, elle laisse des cicatrices sur les poumons et crée des dégâts à long terme. Cela peut détériorer les capacités d'un patient à respirer dans le futur".

 fr.news.yahoo.com

 Commenter