09/05/2020 voltairenet.org #173587

Neil Ferguson démissionne du Sage

Le professeur Neil Ferguson a démissionné du Scientific Advisory Group for Emergencies (conseil scientifique consultatif pour les situations d'urgence) (SAGE) britannique.

Le SAGE est un organisme dépendant du Comité COBRA (Cabinet Office Briefing Rooms) chargé de la Sécurité nationale du Royaume-Uni.

Le professeur Ferguson conseille les gouvernements britanniques depuis une vingtaine d'années. C'est lui qui, en 2001, avait conseillé au Premier Ministre, Tony Blair, d'abattre six millions de têtes de bétail par crainte de la fièvre aphteuse ; une mesure qui coûta 10 milliards de livres à l'agriculture britannique et marqua la fin de son élevage bovin [1].

Le professeur Ferguson n'a cessé de prophétiser toutes sortes de calamités, dont 550 000 décès du Covid-19 au Royaume-Uni si un confinement généralisé obligatoire et des distances sociales n'étaient pas mises en œuvre. Ces mesures n'ont jamais été testées lors d'épidémies précédentes. En France, il est parvenu à convaincre le président Emmanuel Macron d'adopter ce plan d'urgence sanitaire.

Le professeur Ferguson n'est pas médecin, mais statisticien.

Il a démissionné après que le Daily Telegraph ait révélé qu'il n'appliquait pas lui-même les règles qu'il avait imposées au pays. Il recevait sa petite amie chez lui en plein confinement.

[1] «  Covid-19 : Neil Ferguson, le Lyssenko libéral », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 18 avril 2020.

 voltairenet.org

 Commenter
Se réfère à : 1 article