12/05/2020 francais.rt.com  2 min #173734

Usage de gaz lacrymogène et incendie dans un magasin : fin de confinement tendue à Nanterre

Un quartier de Nanterre a été le théâtre d'incidents le week-end précédent le 11 mai. La police a fait un usage - jugé abusif par le maire - de gaz lacrymogène et un supermarché a été frappé par un incendie «probablement d'origine volontaire».

Une opération de contrôle du confinement a dégénéré le 9 mai dans le quartier Pablo Picasso de Nanterre (Hauts-de-Seine), en proche banlieue parisienne.  Le Parisien rapporte qu'une brigade de police, qui selon le maire de la ville Patrick Jarry ne fait pas partie du commissariat de Nanterre, a fait usage de gaz lacrymogène vers 20h alors que les rues étaient encore fréquentées par des habitants du quartier, et que des commerces alimentaires étaient encore ouverts. Diffusées sur internet, les images de l'intervention policière ont été largement relayées.

Bon nanterre la y’a des sacrés problème, sa se fais gazer pour rien, un keuf c’est brûler la jambe en dégoupillant mal sa grenade la veille (alors qu’il ont gazer des daronnes donc les jeunes on réagis) aujd y ont décider de se venger ou quoi ? InshaAllah ça Pete

Celle-ci fait suite, selon un  communiqué du maire à un incident survenu la veille, le 8 mai, en présence des agents de cette même brigade, «extérieurs au commissariat de Nanterre». Ces fonctionnaires seraient «intervenus auprès d'un groupe de jeunes qui ne respectaient pas le confinement». «Un policier a voulu faire usage d'une grenade de "désencerclement"», alors que la situation selon l'édile dégénérait, «mais l'engin a accidentellement explosé dans sa main provoquant des brûlures et son transport à l'hôpital». «Chacun a reconnu que les jeunes n'étaient pour rien dans ce malheureux accident», ajoute le maire.

Au sujet de l'intervention du 9 mai, Patrick Jarry a dénoncé l'utilisation «incompréhensible» du gaz lacrymogène «alors que la situation était très calme». «C'est pourquoi je demande au préfet de Police de Paris [dont dépendrait selon l'édile cette brigade] l'ouverture d'une enquête interne sur les contrôles et interventions effectués par cette brigade les 8 et 9 mai dans le quartier du Parc Sud à Nanterre», a achevé l'élu. Il a par ailleurs estimé que «les 1 500 à 2 000 contrôles» de respect du confinement effectués par le commissariat de Nanterre s'étaient a contrario «plutôt bien passés».

Incendie «probablement d'origine volontaire» d'un Carrefour Market

Coïncidence ou non, les 100 mètres carrés du Carrefour Market du quartier ont été ravagés le 9 mai vers minuit par un incendie, «probablement d'origine volontaire selon les premières constatations effectuées sur place par les services spécialisés», rapporte le maire. L'élu a également écrit que «rien ne peut le justifier et les premiers à en subir les conséquences sont les habitants du quartier».

Le quartier Pablo Picasso de Nanterre a été la proie à des tensions plus tôt dans le confinement en avril, lors de la série de nuits d'  affrontements entre jeunes habitants et forces de l'ordre. Des heurts qui avaient touché certains autres quartiers sensibles en France dans le même temps.

 Lire aussi Accident de Villeneuve-la-Garenne : la thèse de la bavure policière de plus en plus lointaine

 francais.rt.com

 Commenter