18/06/2020 europalestine.com  2 min #175606

Le chantage à l'antisémitisme ne marche pas à tous les coups...

 18 juin 2020

Les mêmes qui ont pourri la campagne et la vie de Jeremy Corbyn en Grande-Bretagne, en l'accusant en permanence d'antisémitisme, viennent de subir une bonne défaite judiciaire. Deux journaux britanniques de droite, le Mail on Sunday et MailOnline, ont été condamnés à payer des dommages-intérêts et à présenter des excuses écrites pour avoir publié des allégations « grotesques » concernant le Centre Palestinien pour le Droit au Retour (RPC), et son président Majed Al-Zeer.

Majed Al-Zeer.

Dans la biographie de l'ancien dirigeant travailliste, Jeremy Corbyn, Bower, un journaliste d' »investigation », a allégué que le RPC, un groupe de défense des réfugiés palestiniens ayant des liens avec Corbyn, était un groupe antisémite.

Il a écrit que le RPC est « connu pour blâmer les Juifs pour l'Holocauste », et les deux journaux britanniques ont repris ces propos publiés dans un livre paru en 2019 avant les élections générales au Royaume-Uni. Les deux journaux ont été contraints de reconnaître face à la justice « qu'il n'y avait aucune vérité dans cette allégation ».

« En plus de publier des excuses sur le site Mail on Sunday et MailOnline, Associated Newspapers a été condamné à payer des dommages-intérêts substantiels et à payer les frais de justice du Centre palestinien pour le Retour des réfugiéss palestiniens », indique MiddleEast Monitor. Le RPC a également confirmé que Harper Collins, l'éditeur de la biographie de Corbyn, ainsi que Bower devront publier une déclaration complète exprimant leurs regrets et confirmant leur retrait sans réserve de l'allégation, tout en reconnaissant que le RPC ne blâme pas et n'a jamais blâmé les Juifs pour l'Holocauste. La fausse allégation sera également supprimée de toutes les éditions futures et de la version de poche du livre.

Il s'agit de la deuxième victoire juridique en moins de deux ans pour la RPC. L'année dernière, son président Majed Al-Zeer a remporté une bataille devant la Haute Cour au Royaume-Uni après avoir été faussement qualifié de terroriste. L'affaire entière était centrée sur la désignation par Israël du RPC et de son président comme terroristes.

Source :  middleeastmonitor.com

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter