19/06/2020 reporterre.net  2 min #175662

Nestlé attaqué en justice pour des forages illégaux dans les Vosges

Vendredi 19 juin, plusieurs associations ont annoncé qu'elles portaient plainte contre Nestlé pour des prélèvements d'eau illégaux dans les Vosges.

À Vittel et Contrexéville, les nappes phréatiques souffrent toujours d'un déficit chronique ; en cause, notamment, les forages trop importants de Nestlé Waters, régulièrement dénoncés par les associations.

D'après les organisations, « neuf forages exploités par la multinationale sont en réalité illégaux : selon l'administration, elle n'a pas l'autorisation de les exploiter au titre du code de l'environnement ». Ces neuf forages, parmi les 28 exploités par la multinational, représenteraient plus de dix milliards de litres d'eau pompés depuis 2007.

« Nous souhaitons que Nestlé Waters, entreprise d'envergure internationale, respecte la loi »

L'autorisation de prélèvement, obligatoire, est délivrée par la préfecture au titre du code de l'environnement. Elle permet notamment de s'assurer que le prélèvement d'eau ne nuise pas au bon état écologique de la nappe phréatique impactée. Selon les associations, le préfet comme la société savaient qu'il manquait des autorisations pour plusieurs forages depuis 2016. De tels prélèvements dans une nappe sans autorisation préfectorale constituent une infraction passible d'un an d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.

« Avant toute chose, nous souhaitons que Nestlé Waters, entreprise d'envergure internationale, respecte la loi comme le ferait n'importe quelle entreprise ou personne souhaitant prélever de l'eau dans une nappe phréatique en quantité importante et que la ressource en eau soit préservée », a déclaré Bernard Schmitt, porte-parole du collectif  Eau 88, dans un communiqué.

  • Source :  communiqué de France Nature Environnement, Lorraine Nature Environnement et des associations du collectif eau88 (ASVPP - UFC Que Choisir 88 et Vosges Nature Environnement).
  • Photo : © Mathieu Génon pour Reporterre.

 reporterre.net

 Commenter