20/06/2020 les-crises.fr  4 min #175688

$1,1 million et 181 pages : la facture d'un survivant américain du Covid-19

Source :  The Seattle Times
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Survivre au coronavirus a un coût : 1,1 million de dollars et 181 pages de factures.

Vous vous souvenez de Michael Flor, le patient COVID-19 le plus longtemps hospitalisé qui, après avoir échappé à la mort, a été surnommé ironiquement « l'enfant miracle » ?

Maintenant, ils peuvent aussi l'appeler le bébé à un million de dollars.

M. Flor, 70 ans, est passé si près de la mort qu'une infirmière de nuit lui a tenu un téléphone à l'oreille pendant que sa femme et ses enfants lui faisaient leurs derniers adieux. Aujourd'hui, ce miraculé du Covid-19 se remet bien chez lui à West Seattle.

Mais il dit que son cœur a failli lâcher une seconde fois quand il a reçu la facture de son odyssée hospitalière : « J'ai ouvert la lettre et j'ai dit holy shit ! »

La note totale de son combat contre le coronavirus : 1,1 million de dollars. 1 122 501,04 $, pour être exact. Le tout dans une seule et unique facture qui ressemble davantage à un livre avec ses 181 pages.

Ce document n'est qu'un détail des frais de santé, et comme Flor a une assurance incluant Medicare, la grande majorité n'aura pas à sortir de sa poche. Mais pour l'instant, il s'émerveille, lui, sa famille et ses amis, des coûts extrêmes et de l'économie bizarre des soins de santé américains.

Pendant 62 jours, Flor était au Centre médical suédois d'Issaquah. Il savait donc que la facture serait salée.

Il a été inconscient pendant une grande partie de son séjour, mais au début, sa femme Elisa Del Rosario se souvient qu'il s'est réveillé et a dit « Vous devez me faire sortir d'ici, on ne peut pas se le permettre. »

Le seul coût de sa chambre aux soins intensifs a été facturé à 9 736 dollars par jour. En raison de la nature contagieuse du virus, la pièce était scellée et ne pouvait être pénétrée que par des travailleurs médicaux portant des combinaisons en plastique et des coiffures. Il a passé 42 jours dans cette chambre d'isolement, pour un coût total de 408 912 dollars.

Il a également été sous ventilateur mécanique pendant 29 jours, l'utilisation de la machine étant facturée à 2 835 dollars par jour, soit un total de 82 215 dollars. Environ un quart de la facture est constitué par le coût des médicaments.

La liste des charges raconte indirectement l'histoire de la bataille de Flor. Pendant les deux jours où son cœur, ses reins et ses poumons étaient tous défaillants et où il était au bord de la mort, la facture s'étend sur 20 pages et totalise près de 100 000 dollars alors que les médecins « me lançaient tout ce à quoi ils pouvaient penser«, explique Flor.

Au total, il y a près de 3 000 frais détaillés, soit environ 50 par jour. En général, les hôpitaux ne sont payés qu'une partie du montant qu'ils facturent, car la plupart ont négocié des rabais avec les compagnies d'assurance. Les charges n'incluent pas les deux semaines de récupération qu'il a faites dans un centre de réhabilitation.

En passant en revue tout cela, Flor a dit qu'il était surpris de sa propre réaction. A savoir de la culpabilité.

« Je me sens coupable de survivre«, dit-il. Pourquoi moi ? Pourquoi ai-je mérité tout cela ? Le coût incroyable de tout cela ajoute certainement à ma culpabilité de survivant«.

Il existe également des règles financières spéciales qui s'appliquent uniquement au COVID-19.

Le Congrès a réservé plus de 100 milliards de dollars pour aider les hôpitaux et les compagnies d'assurance à couvrir les coûts de la pandémie, en partie pour encourager les gens à se faire dépister et soigner (y compris ceux qui n'ont pas d'assurance). Par conséquent, Flor n'aura probablement pas à payer ne serait-ce que les frais de sa police Medicare Advantage, qui auraient pu s'élever à 6 000 dollars.

Le secteur des assurances a estimé que les coûts de traitement pour le seul COVID-19 pourraient dépasser 500 milliards de dollars, c'est pourquoi on demande au Congrès d'intervenir avec plus d'argent.

L'écrivain David Lat a reçu une facture de 320 000 dollars pour son traitement contre le COVID-19, et il a également fini par ne rien payer. Pourtant, il a entendu des dizaines de patients atteints de cancer et de leucémie qui ont été frappés par de grosses factures ou des co-paiements pendant cette même période.

C'est comme si nous faisions une expérience sur ce que pourrait être la couverture maladie universelle, mais en la limitant à cette seule maladie.

« Souffrir du nouveau coronavirus plutôt que du cancer ne devrait pas faire de différence en termes de charge financière«, a écrit Lat, dans Slate. « Ce que vous payez en tant que patient ne devrait pas dépendre, en substance, du fait que votre maladie a un bon publiciste.«

Flor assure qu'il est tout à fait conscient que quelqu'un paie sa facture d'un million de dollars - les contribuables, les autres clients de l'assurance, etc. « Les craintes du socialisme » nous ont toujours empêchés de garantir des soins de santé complets pour tous, a-t-il dit. Mais il y a aussi les frais à la charge des patients ici, deux fois plus chers par habitant que partout ailleurs dans le monde.

« C'était un million de dollars pour me sauver la vie, et bien sûr je dirais que c'est de l'argent bien dépensé«, dit-il. « Mais je sais aussi que je suis probablement le seul à pouvoir dire cela. »

Source :  The Seattle Times
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

 les-crises.fr

 Commenter