24/06/2020 reporterre.net  2 min #175883

L'Union européenne manquera de pétrole à partir de 2030, selon le Shift Project

Selon un rapport du Shift Project publié mardi 23 juin, la majorité des sources actuelles d'approvisionnement en pétrole de l'Union européenne menace de décliner d'ici 2030. La contraction de ses sources actuelles d'approvisionnement pourrait aller jusqu'à 8 %, selon le groupe de réflexion. Cette contraction pourrait être plus rapide que le rythme de décrue de la consommation pétrolière enregistré depuis 2010 en Europe. En d'autres termes, selon le rapport, l'Union européenne pourrait en venir à manquer de pétrole dans les dix prochaines années.

  • Lire et télécharger le rapport du Shift Project 

Depuis 2019, la production de la Russie et des pays d'ex-URSS semble en effet être entrée dans un « déclin systématique », selon les auteurs de ce rapport. Ce déclin pourrait avoir de lourdes conséquences, puisque ces pays fournissent plus de 40 % du pétrole de l'Union européenne. L'Afrique, qui constitue plus de 10 % des approvisionnements de l'Union, semble également « promise au déclin au moins jusqu'en 2030 », selon le Shift Project. La possibilité de découvrir d'autres réserves de pétrole d'ici là comporte quant à elle un « degré d'incertitude important ».

L'extrême volatilité des prix de pétrole brut et la forte croissance de la demande en pétrole de l'Asie et de l'Afrique risquent d'aggraver la situation, selon le rapport. Elles pourraient elles aussi menacer les capacités d'approvisionnement en pétrole de l'Union. Les conséquences pourraient se faire ressentir à très court terme. « Si des contraintes sévères sur la production mondiale de pétrole risquent de s'exercer directement ou indirectement sur l'UE au cours de la décennie, l'occurrence de ces contraintes semble inexorable au-delà de 2030 », estiment les auteurs du rapport.

Le risque identifié par les membres du Shift Project constitue, à leurs yeux, une raison de plus de transformer radicalement notre modèle énergétique. « Si les politiques climatiques échouent, l'humanité risque d'être rattrapée par des contraintes de plus en plus fortes sur l'accès au brut », soulignent les auteurs du rapport. « L'enjeu du "pic pétrolier" constitue une raison supplémentaire forte pour entreprendre d'urgence la planification de la sortie du pétrole. »

 reporterre.net

 Commenter