26/06/2020 francais.rt.com  4 min #176010

Extinction Rebellion : une porte-parole devient lobbyiste pour l'énergie nucléaire

Dans une tribune pour un média britannique, l'une des cadres de l'organisation écologiste radicale Extinction Rebellion explique que, désormais, le nucléaire doit s'imposer pour développer une énergie plus propre.

L'écologiste Zion Lights a-t-elle lu  un article de RT France sur le sujet avant de faire son choix de désormais défendre l'industrie nucléaire ? A 36 ans, cette ancienne porte-parole de l'organisation, Extinction Rebellion -  connue pour les actions radicales de ses militants - a en tous cas confirmé le 25 juin qu'elle allait intégrer un lobby pro-nucléaire, Environmental Progress. «Maintenant, j'ai quitté l'organisation pour prendre un poste de militante pour l'énergie nucléaire», écrit Zion Lights dans une  tribune pour le journal économique City A.M..

«Il existe des solutions scientifiquement évaluées pour lutter contre le changement climatique, et dans le domaine de l'énergie, l'une de ces solutions est l'énergie nucléaire», appuie-t-elle notamment. Zion Lights estime également que cette solution permettra de poursuivre la réduction des émissions de CO2, jugeant de fait qu'«avec l'avenir économique de la Grande-Bretagne» devenu «fragile» après la crise sanitaire et «post-Brexit», «l'indépendance énergétique pourrait apporter une certaine force bien nécessaire à notre pays, ainsi que pour l'emploi».

En ce sens, l'énergie nucléaire est, pour Zion Lights, «une source d'énergie fiable à faible émission de carbone dans laquelle nous pouvons investir dès maintenant».

La militante confesse malgré tout qu'elle a «pendant de nombreuses années, été sceptique à l'égard de l'énergie nucléaire» : «Entourée de militants antinucléaires, j'avais laissé entrer dans mon subconscient la peur des radiations, des déchets nucléaires et des armes de destruction massive. Quand un ami m'a envoyé un article scientifique sur les impacts réels, y compris le (très petit) nombre de décès totaux dus aux radiations à Tchernobyl et Fukushima, j'ai réalisé que j'avais été dupé dans le sentiment anti-science tout ce temps.»

Pour Zion Lights, défendre l'environnement, c'est défendre le nucléaire

Revoyant donc sa copie sur le nucléaire, Zion Lights considère ainsi «que les accidents nucléaires qui se sont produits au cours de [sa] vie étaient dus à des circonstances inhabituelles et extrêmes, ou des erreurs humaines».

Plus je lis de recherches, plus j'en apprends sur la façon dont l'énergie nucléaire est un outil essentiel dans la lutte contre le changement climatique

«Même en incluant ces événements désastreux, la recherche scientifique constate que l'énergie nucléaire est encore plus sûre que les combustibles fossiles, une fois que la pollution atmosphérique, les accidents (de l'extraction d'énergie) et les émissions de gaz à effet de serre sont pris en compte», argumente-t-elle, en soutenant «que les déchets nucléaires sont minimes, bien stockés et bien gérés, et n'ont jamais vraiment tué personne». «Plus je lis de recherches, plus j'en apprends sur la façon dont l'énergie nucléaire est un outil essentiel dans la lutte contre le changement climatique», avance-t-elle.

Convaincue par le nucléaire, Zion Lights n'hésite d'ailleurs pas à contrer les arguments de certaines organisations écologistes : «Qu'en est-il des alternatives renouvelables ? Aux côtés de mes collègues militants, je chantais les louanges des énergies renouvelables depuis des années. Mais alors que les énergies renouvelables peuvent et doivent faire partie du mix énergétique au Royaume-Uni, la technologie ne parvient tout simplement pas à alimenter notre pays 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.»

Elle déplore aussi l'attitude de certains de ses compagnons de route dans les mouvements écologistes : «Quand j'ai partagé les données avec mes amis anti-nucléaires, ils se sont opposés à la science. Hélas, nous nous sommes séparés.» Elle adresse enfin un message aux militants engagés dans l'écologie : «Il est crucial que les militants écologistes disent la vérité sur l'énergie nucléaire, au lieu de céder à la pression et à la peur des pairs []... J'invite mes collègues écologistes à s'exprimer en faveur de l'énergie nucléaire.»

Ce serait assurément un tournant dans  l'idéologie des principaux mouvements dits «écologistes».

 francais.rt.com

 Commenter
admin [Commentaire] 2020-06-26 #9736

qui avait besoin de preuves ?